Explosion du cours Lafayette : Trois entreprises condamnées en appel

JUSTICE Elles ont été reconnues coupables d’homicide et blessures involontaires...

C.G.

— 

Une explosion de gaz survenue jeudi à la mi-journée lors de travaux sur une canalisation dans le centre de Lyon, a tué un pompier, et fait 26 blessés, dont deux graves, selon le dernier bilan fourni par la préfecture du Rhône.
Une explosion de gaz survenue jeudi à la mi-journée lors de travaux sur une canalisation dans le centre de Lyon, a tué un pompier, et fait 26 blessés, dont deux graves, selon le dernier bilan fourni par la préfecture du Rhône. — Fred Dufour AFP

Relaxées en première instance, condamnées en appel. Les entreprises EDF, Veolia et la société Roche ont été reconnues coupables d’homicide et blessures involontaires, conformément à ce qu’avait demandé l’avocat général le 13 octobre dernier, lors du procès en appel.

Les deux premières ont écopé d’une amende de 100.000 euros, et la société Roche d’une amende 25.000 euros. GDF Suez a pour sa part été relaxé. La société Gauthey, avait été dissoute depuis, l’action publique s’est donc éteinte.

Vers une suite au tribunal administratif

Le 28 février 2008, une canalisation de gaz avait été arrachée sur un chantier où intervenaient cinq ouvriers de la société Roche. Ce qui avait provoqué une violente explosion quelques minutes plus tard, au cours de laquelle un pompier avait perdu la vie, enseveli sous une dalle de bétons.

En revanche, le tribunal s’est déclaré incompétent pour que soient indemnisés les habitants du cours Lafayette et de la rue Barrier, pour lesquels le combat va sans doute se poursuivre devant le tribunal administratif.