Lyon: La vitesse autorisée sur la rocade Est va être régulée en fonction du trafic

TRANSPORTS A partir de jeudi, la vitesse autorisée sur la rocade Est de l’agglomération lyonnaise sera régulée en fonction de la circulation, comme c’est déjà le cas sur certaines autoroutes…

Caroline Girardon

— 

Pour la première fois sur une rocade urbaine en France, la vitesse sera régulée en fonction du trafic à Lyon.
Pour la première fois sur une rocade urbaine en France, la vitesse sera régulée en fonction du trafic à Lyon. — Routes centre est

La vitesse avait déjà été ramenée de 110 à 90 kilomètres/heure. Jeudi, elle sera abaissée une nouvelle fois. Les automobilistes empruntant quotidiennement la rocade Est vont devoir se faire lever le pied. Un système de régulation réduisant la vitesse autorisée en fonction du trafic sera mis en place à partir de jeudi.

« L’objectif est triple. Il s’agit de fluidifier la circulation, d’assurer la sécurité et de réduire la pollution », indique Michel Delpuech, le préfet du Rhône. « Cette mesure (qui existe déjà sur certaines autoroutes, notamment lors des départs en vacances) est la première en France sur une rocade urbaine », poursuit-il avant de préciser qu’elle sera évaluée pendant six mois.

Prévenir les embouteillages

Deux panneaux lumineux, installés tous les kilomètres, rappelleront aux conducteurs les limitations préconisées : 80 ou 70 kilomètres voire même 50 kilomètres/heure en cas de fortes perturbations. Histoire d’anticiper et prévenir les embouteillages.

« Entre 72.500 et 78.300 voitures empruntent cet axe chaque jour. Le nombre de poids- lourds reste élevé, environ 19 %. On ne pourra pas empêcher complètement les bouchons mais on peut repousser l’échéance », indique Marin Pailloux, directeur interdépartementale des Routes Centre-Est.

Plus de contrôles mobiles

« Des contrôles mobiles seront régulièrement effectués » prévient le Préfet du Rhône. Car les quatre radars fixes, installés sur ce tronçon de quatorze kilomètres, ne sont pour l’instant pas synchronisés avec le nouveau système de régulation. Ils ne permettent donc pas de flasher les conducteurs roulant en dessous de 90 kilomètres/heure. « Le dispositif n’est pas encore opérationnel mais le sujet est sur la table », conclut Michel Delpuech.