Le ministère du logement se délocalise à Lyon

A Lyon, Frédéric Crouzet

— 

"Emotion": c'est le mot que tous les députés, élus ou réélus, ont à la bouche en arrivant ou en revenant à l'Assemblée nationale, qui renouait lundi avec l'affluence des grands jours au lendemain du second tour des législatives.
"Emotion": c'est le mot que tous les députés, élus ou réélus, ont à la bouche en arrivant ou en revenant à l'Assemblée nationale, qui renouait lundi avec l'affluence des grands jours au lendemain du second tour des législatives. — Thomas Coex AFP

Le ministère du Logement, dirigé par Christine Boutin, devrait s’installer à Lyon pour dix jours le mois prochain. La mairie de Lyon a indiqué ce jeudi qu’elle avait donné son accord cet été au ministère en vue de l'installation de son cabinet et de certains services sur une place du centre-ville du 18 au 28 septembre.

Christine Boutin, qui vise la construction de 500.000 logements en France par an, avait affirmé à plusieurs reprises qu’elle souhaitait entreprendre cet automne «un tour de France» afin de rencontrer le public et les acteurs du logement. Le ministère a voulu profiter de la tenue entre Rhône et Saône de trois congrès nationaux durant ces dix jours : celui des offices HLM, celui des notaires et celui de la Fédération des promoteurs constructeurs.

Lyon
Le ministère pourrait planter sa tente place Bellecour ou sur un terrain appartenant à l’Etat près du centre commercial de la Part-Dieu.