OL: Milan Bisevac pourrait rejoindre la Lazio Rome dès cet hiver

FOOTBALL Le défenseur lyonnais n'a pas été retenu par Bruno Genesio pour le 32e de finale de Coupe de France face à Limoges (0-7) dimanche...

Jérémy Laugier
— 
Ici au duel avec le milieu espagnol Daniel Parejo, Milan Bisevac a notamment participé au match de Ligue des champions face à Valence (0-1) lors de la première partie de saison.
Ici au duel avec le milieu espagnol Daniel Parejo, Milan Bisevac a notamment participé au match de Ligue des champions face à Valence (0-1) lors de la première partie de saison. — JEFF PACHOUD / AFP

Il s’agissait du premier choix fort de Bruno Genesio. Le nouvel entraîneur lyonnais n’avait pas retenu Milan Bisevac dans le groupe affrontant Limoges (0-7) dimanche en 32e de finale de Coupe de France. En fin de contrat en juin prochain, le défenseur serbe de 32 ans a tout de même été titularisé six fois en Ligue 1 et à deux reprises en Ligue des champions lors de la première partie de saison.

Sérieusement touché à l’ischio-jambier face à Reims le 3 octobre (1-0), il s’était jusque-là présenté comme le partenaire le plus fiable pour la charnière défensive de l’OL aux côtés de Samuel Umtiti.

>> A lire aussi: La rentrée idéale de l’OL dans sa version Bruno Genesio

Une triste sortie après trois saisons et demie à Lyon

Parallèlement, Mapou Yanga-Mbiwa a réalisé des débuts « catastrophiques » (de son propre aveu), et Bakary Koné et Lindsay Rose ont été mis régulièrement à l'écart, Hubert Fournier ne comptant plus vraiment sur eux. Si Rose pourrait être prêté (avec option d’achat) cet hiver à Lorient selon L’Equipe, Milan Bisevac serait d’après le quotidien sportif en négociations avancées avec la ­Lazio Rome.

Arrivé en 2012 à Lyon, où il a disputé 76 matchs de Ligue 1, l’ancien Parisien devrait donc être vendu dans les prochaines heures. Bruno Genesio avait indiqué samedi en conférence de presse son intention de dégraisser l’effectif désormais privé de Coupe d’Europe. Il n’empêche qu’après trois saisons et demie à l’OL, Milan Bisevac aurait pu espérer une meilleure sortie, après une dernière apparition lors d'un couac assez lunaire le 27 novembre face à Montpellier (2-4).