Village d'insertion des Roms: Les habitants de Saint-Genis-les-Ollières rendent leurs cartes d'électeurs

GROGNE Afin de protester contre l’implantation d’un village d’insertion des Roms, 600 habitants de Saint-Genis-Les-Ollières ont rendu symboliquement mercredi leurs cartes d’électeurs au Préfet…

C.G.

— 

Des enfants Roms jouent dans un village d'insertion à Fives
Des enfants Roms jouent dans un village d'insertion à Fives — M.LIBERT/20 MINUTES

Ils ont voulu marquer symboliquement leur opposition au projet. 65 élus et habitants de la commune de Saint-Genis-les-Ollières, sur laquelle doit être implanté un village d’insertion accueillant 80 Roms, ont manifesté ce mercredi devant la Préfecture du Rhône.

Ils sont venus déposer 600 cartes d’électeurs en guise de mécontentement. « Ce projet invariablement maintenu, sans concertation et sans information en dépit de toutes les actions et de toutes les alertes, exaspère profondément un très grand nombre de Saint Genois », explique l’association Chapoly, portant le nom du site retenu pour accueillir les bungalows.

>> A lire aussi : Le maire de Saint-Genis-les-Ollières rappelé à l’ordre par le préfet

« Les Préfets Delpuech et Inglebert ignorent sciemment la loi en continuant les travaux malgré la demande légitime du Maire de les suspendre, confirmé par un arrêté et un procès-verbal envoyé au Procureur de la République », poursuit l’association.

La mairie de Saint-Genis-les-Ollières a confirmé en début de semaine avoir saisi le tribunal administratif de Lyon pour que le juge puisse statuer sur la légalité du permis de construire. L’audience est prévue le 18 décembre. Deux autres référés ont également été déposés dans la foulée.