Illustration de la police à Lyon. F. Elsner/ Sipa.
Illustration de la police à Lyon. F. Elsner/ Sipa. — SIPA

INFO 20 MINUTES

Quintuple homicide à Lyon: La mort récente du frère de l'assassin présumé intrigue la police

L'homme a été retrouvé mort jeudi dernier. La police, qui avait alors pensé à un suicide, étudie désormais d'autres pistes...

L’enquête sur le quintuple homicide perpétré dans le quartier des Etats-Unis à Lyon est loin d’avoir livré tous ses mystères. En parallèle des meurtres de sa femme et de ses quatre enfants, retrouvés le corps criblé de coups de couteau samedi soir, la police enquête également sur la mort du frère de l'assassin présumé, mis en examen et écroué lundi pour «homicides».

Selon les informations de 20 Minutes, cet homme, habitant dans la région lyonnaise, a été découvert mort jeudi dernier à son domicile. «Son décès laissait penser à un suicide. Mais suite au quintuple homicide, nous avons rouvert le dossier et nous explorons d’autres pistes», confie une source proche de l’enquête.

Suicide ou sixième meurtre ?

En clair, les hommes de la sûreté départementale chargés de l’affaire étudient désormais la piste criminelle et un possible lien entre le quintuple homicide et la mort du frère de l’assassin présumé.

Le père de famille, sans profession, qui avait déjà été condamné en 2012 selon Le Progrès pour des violences conjugales sur sa femme, a reconnu, lors de sa garde à vue, avoir tué sa compagne et quatre de leurs cinq enfants, âgés de 6 mois, 18 mois, 3 ans et 7 ans. Samedi soir, les secours, alertés par la soeur de la mère de famille inquiète d'être sans nouvelle, avaient découvert dans la chambre du couple le corps de la mère, sans doute tuée en premier.

Un couteau de cuisine saisi

Les cadavres des petits avaient été retrouvés dans leurs chambres. Le père, connu pour des antécédents psychiatriques, était prosté dans le salon à l'arrivée de la police. Un cinquième enfant du couple, âgé de 14 ans et hébergé chez sa grand-mère, avait échappé au massacre.

Lors des investigations menées ce week-end dans l'appartement familial, la police a saisi un couteau de cuisine, probable arme du crime. Une hypothèse qui devra être confirmée, ce mardi, lors de l'autopsie des corps. Cet examen devrait également permettre d'en savoir plus sur l'heure de ces crimes, qui dateraient de plusieurs jours avant leur découverte.