Sextape de Valbuena : Juninho considère Karim Benzema comme « un mec bien »

FOOTBALL De passage à Lyon samedi pour le dernier match de l’histoire de Gerland en Ligue 1, Juninho n’avait « que des bonnes choses » à dire sur Karim Benzema, actuellement en pleine tourmente…

Jérémy Laugier

— 

Juninho et Karim Benzema, ici en février 2009 lors d'un match de Ligue 1 à Nancy.
Juninho et Karim Benzema, ici en février 2009 lors d'un match de Ligue 1 à Nancy. — Cedric Joubert/AP/SIPA

En pleine tourmente judiciaire dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, Karim Benzema a confié à Téléfoot avoir reçu de nombreux soutiens de la part du monde du football. Après Zinédine Zidane, l’attaquant du Real Madrid a aussi reçu celui de Juninho. Accueilli en légende samedi à Lyon pour les adieux de Gerland à la Ligue 1, le Brésilien s’est déclaré « surpris » par la situation de son ancien partenaire, de 2005 à 2009 à l’OL.

« Honnêtement, c’est difficile à analyser. Mais les footballeurs mettent souvent du temps à avoir de la maturité. Des joueurs terminent leur carrière à 36 ou 37 ans sans être matures. Je ne sais pas si c’est le cas pour lui », a évoqué Juninho devant la presse.

>> A lire aussi : Juninho a (presque) sauvé le samedi cauchemardesque de Gerland

Juninho : « Dans le vestiaire, Karim Benzema respectait les anciens »

Celui-ci n’avait en tout cas samedi « que des bonnes choses à dire » sur Karim Benzema. « Les gens pensaient qu’on ne s’entendait pas bien mais je savais comment lui amener mon expérience. Je savais aussi qu’il allait me dépasser à un moment. Ça ne me dérangeait pas car s’il jouait bien, j’allais être champion avec lui. » Cela a été le cas avec quatre titres conquis ensemble en Ligue 1 de 2005 à 2008. « J’espère que les choses vont se régler de la meilleure façon possible. Il y a une limite quand on rigole et le respect des gens est important », ajoute le Brésilien de 40 ans, qui prépare actuellement ses diplômes de manager.

« Dans le vestiaire, Karim respectait les anciens, insiste l’ancien spécialiste des coups de pied arrêtés. Je suis désolé pour lui parce que c’est un mec bien qui a une très belle carrière. Je ne sais pas d’ailleurs si un joueur français a déjà été aussi performant sur la durée que lui au Real Madrid ». Dans son concert de louanges pour son ex-coéquipier, Juninho en a oublié un certain Zinédine Zidane…