Régionales Auvergne-Rhône-Alpes: Des responsables musulmans appellent les élus de la diversité à se « bouger»

ÉLECTIONS Les recteurs des mosquées de Lyon et Villeurbanne les incitent à réagir face à cette « catastrophe électorale »...

Elisa Frisullo

— 

Bourgoin jallieu le 06/12/2015. Depouillement des bulletins dans un bureau de vote lors du premier tour des élections régionales. ALLILI MOURAD/SIPA/1512071434
Bourgoin jallieu le 06/12/2015. Depouillement des bulletins dans un bureau de vote lors du premier tour des élections régionales. ALLILI MOURAD/SIPA/1512071434 — SIPA

Un appel dans lequel on sent poindre l’inquiétude et l’agacement. Au lendemain du premier tours des élections régionales, Le recteur de la grande mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, et le recteur de la mosquée Othmane à Villeurbanne, Azzedine Gaci, ont invité ce lundi les élus de la diversité « à se bouger ».

« 75 % d’abstention à Vaulx-en-Velin, 69 % à Givors, 68 % à Vénissieux, 63 % à Pierre-Bénite, 61 % à Saint-Priest (…) Que font nos élus de la diversité ? A quoi servent-ils ? Comment réagissent-ils à cette catastrophe électorale », s’interrogent dans un communiqué commun les deux responsables musulmans, très critiques à l’égard de ces femmes et hommes de la République.

>> A lire aussi : En Auvergne Rhône-Alpes, les responsables musulmans appellent à aller voter.

« Ce n’est pas aux imams d’en parler dans les prêches »

« Ce n’est pas aux responsables des mosquées d’aller à la rencontre des citoyens pour les inciter à voter. Ce n’est pas aux imams d’en parler dans les prêches du vendredi. Le rôle d’un élu de la diversité ne doit pas se limiter à prendre des photos avec le maire quand il lui arrive de visiter les cités et les quartiers difficiles et de le mettre sur sa page Facebook », s’agacent Azzedine Gaci et Kamel Kabtane.

>> Toutes les informations sur les régionales 2015, en direct, dans notre live.

Les deux hommes appellent donc ces élus à prendre leurs « responsabilités devant l’histoire » et à aller à la rencontre des citoyens de confession musulmane pour leur expliquer l’importance de ce scrutin régional.

Dans les communes de la métropole citées par les responsables religieux, dans lesquelles très peu d’électeurs se sont mobilisés dimanche, le FN a réalisé des scores très élevés (Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Pierre-Bénite) et est même arrivé en tête à Givors, Saint-Priest ou encore à Meyzieu et Décines.

>> Retrouvez tous les résultats du premier tour par ici.