OL: «Il ne faut pas s'attendre à un match flamboyant à Nantes», prévient Hubert Fournier

FOOTBALL L’entraîneur lyonnais s’est présenté sur la défensive ce lundi avant le déplacement crucial mardi (21 heures) à Nantes de son équipe, privée d'Anthony Lopes, blessé à la hanche...

Jérémy Laugier

— 

Hubert Fournier, vendredi, lors de la débâcle (2-4) subie par l'OL à Gerland face à Montpellier.JEFF PACHOUD
Hubert Fournier, vendredi, lors de la débâcle (2-4) subie par l'OL à Gerland face à Montpellier.JEFF PACHOUD — AFP

Sans surprise, Hubert Fournier avait la mine des mauvais jours ce lundi lors de la conférence de presse précédant le match à Nantes mardi (21 heures). Un déplacement à hauts risques marqué par un nouveau « gros point noir » avec la blessure d’Anthony Lopes, touché à la hanche à l’entraînement dimanche et forfait pour cette 16e journée de Ligue 1.

Le gardien lyonnais, actuellement le seul à son niveau en ce moment, sera remplacé par Mathieu Gorgelin, tandis que l’entraîneur de l’OL devrait apporter « du sang neuf dans l’effectif ». Calme mais assez lapidaire dans chacune de ses réponses, Hubert Fournier a reconnu « la nécessité de faire mieux et d’être plus solides ».

Hubert Fournier : « Ce serait surtout décevant vis-à-vis du club »

« Mais le passé me fait penser qu’on est capables de rebondir », a assuré l’ancien coach rémois, qui refuse de voir dans le naufrage vendredi face à Montpellier (2-4) une trahison de ses joueurs à son égard. « Je n’ose pas penser que les joueurs ont cet état d’esprit là. Ce serait vraiment décevant vis-à-vis de moi mais surtout vis-à-vis du club et de son avenir ».

Les supporters de l’OL espérant revoir les envolées de la saison passée devront en tout cas prendre leur mal en patience. « Il ne faut pas s’attendre à ce qu’on fasse un match flamboyant à Nantes », a en effet prévenu Hubert Fournier qui se contenterait d’une prestation « solide et hermétique » à la Beaujoire.