OL: Nabil Fekir se voit «normalement» rester une saison de plus à Lyon

FOOTBALL L’attaquant lyonnais, qui espère retrouver les terrains en mars suite à sa rupture d’un ligament croisé du genou droit, pense rester jusqu’en 2017 à l’OL…

Jérémy Laugier
— 
Nabil Fekir a subi une rupture d'un ligament croisé du genou droit le 4 septembre dernier lors du match Portugal-France (0-1) à Lisbonne.
Nabil Fekir a subi une rupture d'un ligament croisé du genou droit le 4 septembre dernier lors du match Portugal-France (0-1) à Lisbonne. — Armando Franca/AP/SIPA

« Courir fin décembre, ce serait un peu mon cadeau de Noël », annonce Nabil Fekir dans un entretien paru dans L’Equipe ce dimanche. Finalement, l’attaquant lyonnais, qui a subi une rupture d’un ligament croisé du genou droit le 4 septembre, a peut-être davantage le moral que certains de ses partenaires, qui restent sur trois claques consécutives en une semaine, entre la Ligue 1 et une élimination en Ligue des champions.

« J’aimerais revenir le plus tôt possible mais je pense surtout à bien guérir. Je préfère perdre un mois et que mon genou tienne le reste de ma carrière, plutôt que d’avoir des complications ensuite. J’aimerais bien revenir pour mars. Si c’est un peu avant, c’est tant mieux », explique Nabil Fekir dans cet entretien.

>> A lire aussi: Pourquoi Hatem Ben Arfa et Nabil Fekir sont-ils «des génies»?

Nabil Fekir : « Est-ce que je vais retrouver ma technique et ma vivacité ? »

Si manquer l’Euro en France serait pour lui « une très grosse déception », le talentueux dribbleur de 22 ans pense déjà aux conséquences que pourrait avoir la première grave blessure de sa carrière. « Bien sûr, je me pose plein de questions. Est-ce que je vais retrouver ma technique, ma vivacité, ma capacité à dribbler ? C’est surtout mental, je pense », confie Nabil Fekir.

Désireux d’évoluer un jour au Barça, comme il nous l’avait confié en mai dernier, celui-ci s’imagine bien rester pour la saison 2016-2017 à l’OL, où il est sous contrat jusqu’en 2020: « Comme je ne vais pas beaucoup jouer cette saison, normalement, je dois rester une saison de plus à Lyon. Après, si des clubs se manifestent, il faudra voir ». De ce « normalement » pourrait dépendre une partie des espoirs de redressement de l’OL à moyen terme…

>> A lire aussi: «Je sais où je veux aller», confie Nabil Fekir