Lyon: Des supporteurs stéphanois arrêtés, suspectés d'avoir saccagé un mariage

FAITS DIVERS Ils se seraient trompés de cible, confondant la noce avec celle d'un supporteur lyonnais homonyme...

C.G. avec AFP

— 

Les supporters de l'AS Saint-Etienne, le 5 novembre 2015, en Ligue Europa.
Les supporters de l'AS Saint-Etienne, le 5 novembre 2015, en Ligue Europa. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Vaste coup de filet. Douze personnes ont été arrêtées mercredi matin. Il s’agit de supporteurs de l’AS Saint-Etienne, appartenant au mouvement des Ultras. Les enquêteurs les soupçonnent fortement d’avoir saccagé le buffet d’un mariage le 5 septembre, sur fond de rivalité footballistique entre Lyon et Saint-Etienne.

Rhône : Ils détruisent un buffet de mariage à coups de battes de base-ball

Ce jour-là, alors que les mariés s’unissaient à l’église, plusieurs individus, le visage encagoulé, s’étaient faufilés dans le château de Denicé (Rhône) où était prévue la réception. Armés de barres de fer et de battes de base-ball, ils avaient menacé le personnel avant de massacrer le buffet.

Ces arrestations qui ont ciblé depuis l’aube 12 personnes, ont eu lieu dans les agglomérations de Chartres, Caen, Saint-Etienne et Vienne (Isère), selon le parquet de Villefranche-sur-Saône.

Ils se trompent de cible

L’enquête s’était rapidement orientée sur la piste d’une rocambolesque méprise. Les agresseurs auraient, dans le cadre de la rivalité qui les oppose à leurs homologues de l’Olympique lyonnais, confondu la noce avec celle d’un supporter lyonnais homonyme, qui se serait marié aussi à Denicé ce même jour.

Un fumigène vert avait notamment été lancé par les agresseurs au cours de l’incident. Une enquête préliminaire avait été ouverte par le parquet de Villefranche-sur-Saône et confiée aux services de gendarmerie.