Trafic de Subutex: Après quatre ans de prison, Aurore Gros-Coissy va retrouver la liberté

JUSTICE La Cour suprême de Maurice a cassé ce mercredi matin le jugement qui avait condamné la jeune fille originaire du Rhône à 20 ans de prison…  

E.F.

— 

Aurore Gros-Coissy arrive à la Cour d'appel de Maurice à Port-Louis le 30 janvier 2015
Aurore Gros-Coissy arrive à la Cour d'appel de Maurice à Port-Louis le 30 janvier 2015 — nicholas larche AFP

La fin, sans doute, de quatre ans de calvaire et d’une longue procédure judiciaire. Ce mercredi matin, les juges de la cour suprême de Maurice ont cassé le jugement qui avait condamné Aurore Gros-Coissy à 20 ans de prison pour détention de Subutex, en janvier dernier.

Rhône : Aurore Gros-Coissy condamnée à 20 ans de prison à Maurice pour trafic de Subutex

La jeune fille, originaire de Saint-Romain-en-Popey, dans le Rhône, devrait donc être libérée dans les toutes prochaines heures, après avoir passé quatre ans en détention à la prison de Beau-Bassin, relate ce mercredi France 3 Rhône-Alpes.

Des preuves mal évaluées

Les jugesde la Cour Suprême ont en effet estimé que lors du procès en première instance, tous les éléments du dossier n’avaient pas été pris en compte et que les preuves présentées n'avaient pas été évaluées correctement pas les magistrats.

Le 19 août 2011, Aurore Gros-Coissy avait été interpellée à l’aéroport de Plaisance avec plus de 1 600 cachets de Subutex dans ses valises. La jeune fille a toujours affirmé, depuis, qu’elle ne savait pas que ce substitut à l'héroïne, interdit à Maurice, se trouvait dans ses bagages.