Lyon: Le combat de Luke se poursuit au Ninkasi Kao vendredi

CONCERT Suite à la sortie de « Pornographie », Le groupe de rock français jouera au Ninkasi Kao (Lyon 7e) le 27 novembre. Son énigmatique leader Thomas Boulard s’est confié à « 20 Minutes »…

Jérémy Laugier

— 

Thomas Boulard porte Luke sur la scène rock française depuis la fin des années 90.
Thomas Boulard porte Luke sur la scène rock française depuis la fin des années 90. — Luke

Non, Luke n’a pas arrêté sa carrière après son disque de platine La Tête en arrière, unanimement salué en 2004. Si le titre La Sentinelle s’était alors quasiment hissé au rang d’hymne du rock français, le groupe originaire de Bordeaux est peu à peu retombé dans un certain anonymat.

« Ce succès nous est tombé dessus de manière imprévisible. Mais nous n’avons jamais changé notre fusil d’épaule en continuant de faire du rock et de dire ce qu’on avait à dire », explique Thomas Boulard, chanteur et leader de Luke, qui sera au Ninkasi Kao (Lyon 7e) vendredi (20 heures).

La vie d’artiste, « un sport de combat »

Alors que le cinquième album du groupe Pornographie est sorti le mois dernier, Thomas Boulard cite en interview Roland Barthes et 1984, le roman culte de George Orwell, tout en s’élevant contre « la dangereuse utopie néolibérale d’une société qui ment profondément ». « Très affecté » par les attentats à Paris, d’autant qu’il vit dans les quartiers touchés, le chanteur avait écrit le titre C’est la guerre bien avant le 13 novembre.

« Je n’en tire aucune fierté mais ces attentats trouvent écho dans ce que j’ai pu écrire. Ils ont mis en lumière une réalité qui existait déjà », confie Thomas Boulard, qui tient à poursuivre la tournée de Luke malgré le contexte. « Être artiste est un sport de combat car on met notre corps en avant sur scène. Je suis là pour me battre afin de faire en sorte que demain soit meilleur qu’aujourd’hui », lâche l’énigmatique rockeur.

Vendredi 27 novembre à 20 heures au Ninkasi Kao (Lyon 7e). 25 ou 28 €. Réservations ici. Avec Darcy en première partie.