OL-OGC Nice: Pourquoi Hatem Ben Arfa et Nabil Fekir sont-ils «des génies»?

FOOTBALL A l'occasion des retrouvailles entre Hatem Ben Arfa et l’OL ce vendredi, « 20 Minutes » s'est penché sur la ressemblance entre l'attaquant niçois et Nabil Fekir, via Bruno Genesio, Samuel Umtiti et Alassane Plea…

Propos recueillis par Jérémy Laugier

— 

S'il débutera sur le banc de touche ce vendredi, Nabil Fekir devrait affronter pour la première fois de sa carrière Hatem Ben Arfa lors d'OL-Nice. JEFFROY GUY et BRUNO BEBERT
S'il débutera sur le banc de touche ce vendredi, Nabil Fekir devrait affronter pour la première fois de sa carrière Hatem Ben Arfa lors d'OL-Nice. JEFFROY GUY et BRUNO BEBERT — SIPA

Ils devraient s’affronter pour la première fois de leur carrière ce vendredi (20 h 30) lors d’OL-Nice. Remis de sa rupture du ligament croisé du genou droit, Nabil Fekir (22 ans) commencera la rencontre sur le banc mais il va sans doute entrer en jeu pour un excitant duel à distance avec Hatem Ben Arfa (29 ans). 20 Minutes a tenu à comparer les deux talentueux gauchers, via Bruno Genesio, Samuel Umtiti et Alassane Plea, trois témoins privilégiés.

« Tels des peintres, ils inventent tous les deux des choses »

Bruno Genesio (entraîneur adjoint à l’OL) : « Hatem est le joueur le plus talentueux que j’aie vu à Lyon. Il avait tout, au niveau technique, athlétique et tactique. C’est un joueur intelligent qui voit tout avant les autres. Avec Karim Benzema, ils arrivaient à se trouver sans se regarder. Il était programmé très tôt pour le très haut niveau, contrairement à Nabil qui n’a pas été conservé à l’OL et est repassé par le football amateur à l’adolescence.

Nabil avait quelque chose mais pour être franc, je ne pensais pas qu’il arriverait au niveau qui était le sien avant sa blessure. Sur le côté, il était un peu frustré et c’est son changement de poste [attaquant ou meneur de jeu] qui lui a permis d’exploser. Tels des peintres qui ne savent pas ce qu’ils vont peindre en se levant, ils inventent tous les deux des choses. Ce sont des génies ayant une grande faculté d’accélération et d’élimination. Ils sont capables de différences incroyables et ils font peur à l’adversaire car ils aiment le duel.

Ce sont ces joueurs qui font la différence au plus haut niveau, à l’image de Messi, Cristiano Ronaldo, Benzema ou Hulk comme on l’a vu à nos dépens cette saison. Hatem n’est pas plus compliqué à gérer qu’un autre joueur. C’est un garçon attachant. Nabil est un peu plus introverti que lui. »

>> A lire aussi : « Hatem Ben Arfa est un exemple pour moi », confie Nabil Fekir

« J’espère que Nabil aura une tout autre carrière qu’Hatem »

Samuel Umtiti (défenseur de l’OL) : « Sur une action, ils sont tous les deux capables d’éliminer deux, trois ou quatre joueurs facilement. Ils ont ce même dribble et cette percussion en eux. Ils se ressemblent beaucoup. Depuis très longtemps, tout le monde dit d’ailleurs à Nabil qu’il a le même toucher de balle qu’Hatem Ben Arfa.

J’espère qu’il aura une tout autre carrière qu’Hatem, avec plus de régularité et de meilleurs choix. Quand j’allais voir à l’époque la réserve jouer en CFA, il nous faisait rêver. C’était un phénomène qui devait selon moi finir au Barça ou au Real. Ça devait être énorme de jouer avec lui. Là, il revient bien. Si un joueur comme lui me dribble et que le ballon passe, il ne faut pas que le joueur passe avec (rires). »

>> A lire aussi : « Nabil Fekir n’avait rien à faire en CFA », estime l’entraîneur de Lyon Duchère

« S’ils étaient alignés ensemble en équipe de France, ils régaleraient »

Alassane Plea (attaquant de l’OGC Nice formé à l’OL) : « Ce sont les deux joueurs les plus techniques que j’aie croisés. Nabil faisait la différence quand il le voulait en CFA et je ne comprenais pas trop pourquoi il n’avait pas encore sa chance avec les pros. Je pense qu’il est fan d’Hatem car on se rend vite compte qu’ils ont les mêmes crochets et feintes de frappe.

Nabil est peut-être plus costaud sur ses appuis. Hatem nous fascine un peu à Nice depuis son arrivée. On sent tout de suite qu’il a la classe internationale. Et comme Nabil, il sait faire la passe qu’il faut quand il le faut. Ce serait magnifique de les voir associés en équipe de France, ils régaleraient techniquement. »

>> A lire aussi: Quand Ben Arfa mettait la misère aux entraînements de l’OL