Haute-Loire: Prison ferme pour avoir volé des chihuahuas et séquestré leur propriétaire

JUSTICE L’homme de 25 ans, jugé mardi, a écopé de dix-huit mois de prison dont six mois ferme…

E.F.

— 

La commune de Tence en Haute-Loire.
La commune de Tence en Haute-Loire. — Capture d'écran

Sa passion pour les Chihuahuas l’a mené tout droit en prison. Mardi, un habitant de Tence, en Haute-Loire, a été condamné à dix-huit mois de prison dont six mois ferme par le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay pour des faits de «vol et séquestration», relate ce mercredi Le Progrès. A l’été 2012, l’homme de 25 ans possédant de nombreux chiens dont un mâle chihuahua s’était mis en relation avec une femme possédant une femelle de la même race.

Les chiots, leur mère et la propriétaire embarqués dans le coffre d’une voiture

Les deux éleveurs s’étaient mis d’accord pour que les deux chiens s’accouplent. Mais de la saillie ne naît pas le chiot espéré. C’est en tout cas ce que tente de lui faire croire la propriétaire des chiens, qui met en vente, derrière son dos, les chiots mâles à 750 euros, les femelles à 850 euros. En comprenant l'entourloupe, le jeune homme est fou de rage. Il se rend chez elle avec l’un de ses cousins, mineur.

Relaxé des faits de violence

Cette visite se passe mal et l’éleveur finit par embarquer dans son coffre les chiots, leur mère… mais également la propriétaire des chiens. A la barre du tribunal, l'éleveur a indiqué que la femme s'était jetée dans le coffre pour récupérer les chiots et avait été ressortie quelques mètres plus loin. L'avocate de la victime a affirmé, mardi, que sa cliente avait été poussée dans la voiture et poursuivie à sa descente du véhicule, précise le quotidien régional.

L’homme, relaxé pour les faits de violence, mais reconnu coupable des autres chefs d’accusation a également été condamné à verser des dommages et intérêts à sa victime.