Lyon: La préfecture du Rhône confirme l'arrestation de cinq hommes à Feyzin, Saint-Priest et Villeurbanne

TERRORISME Ces interpellations sont intervenues dans la nuit de dimanche à lundi dans le cadre de l’opération antiterroriste menée dans la banlieue lyonnaise et près de Villefranche…

Elisa Frisullo

— 

Le 2 octobre 2015. Illustration lors d'un contrôle de police. Franck LODI/SIPA/1510041145
Le 2 octobre 2015. Illustration lors d'un contrôle de police. Franck LODI/SIPA/1510041145 — SIPA

Les forces de l’ordre sont intervenues en nombre. Dans la nuit de dimanche à lundi, cinq personnes ont été interpellées dans la banlieue de Lyon dans le cadre d’une vaste opération antiterroriste lancée sur le territoire national dans le cadre de l’état d’urgence décrété dès vendredi soir, après les attaques terroristes survenues à Paris.

Ces actions de prévention de lutte contre le terrorisme, qui n’ont pas de lien avec les attentats selon les autorités, ont conduit à l’arrestation de trois hommes à Feyzin, d’un individu à Saint-Priest et d’un cinquième à Villeurbanne, a confirmé ce lundi midi la préfecture du Rhône.

Treize perquisitions dans la banlieue lyonnaise

A Feyzin, une commune de la Vallée de la Chimie située au Sud Est de Lyon, une cache d’armes a été découverte dans le cadre d’une perquisition menée chez un homme soupçonné de trafic d’armes lourdes ainsi qu’au domicile de ses parents. Un fusil d’assaut kalachnikov, un lance-roquettes et des pistolets automatiques ont notamment été saisis, a précisé ce lundi matin le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Cette information, largement relayée sur les réseaux sociaux, n’a pas manqué de faire réagir avec inquiétude les internautes.

 

 

 

Des opérations antiterroristes à Toulouse, Marseille, Lille

Au total, treize perquisitions ont été menées cette nuit dans l’agglomération lyonnaise, dans les villes où ont été interpellés les cinq hommes, mais également à Belleville, près de Villefranche, Vaulx-en-Velin et dans le 8e arrondissement de Lyon.

 

>> A lire aussi : Opération antiterroriste : Des perquisitions et des armes saisies à Grenoble et sa proche banlieue

Des opérations similaires ont été conduites dans dix-neuf autres départements dans le même temps. Vingt-trois personnes ont été interpellées en France au cours de ces perquisitions préventives réalisées à Toulouse, Lille, Grenoble ou Marseille et trente-et-une armes ont été saisies, selon le ministre de l’Intérieur.