Un surveillant envoie plus de 400 SMS sexuels à deux collégiennes

FAITS DIVERS L'homme sera jugé le 14 décembre...

C.G. avec AFP

— 

Illustration SMS
Illustration SMS — CLOSON DENIS/ISOPIX/SIPA

Un surveillant travaillant dans un établissement scolaire à Villefranche-sur-Saône a été arrêté jeudi. Selon la Direction départementale de sécurité publique du Rhône, l’homme âgé de 29 ans, a envoyé plus de 400 SMS à deux collégiennes. Mais pas n’importe quels textos puisqu’ils étaient tous à caractère sexuel. Et cela, en l’espace de 10 jours.

Les faits se sont déroulés entre le 26 septembre et le 6 octobre. Le surveillant a contacté les deux adolescentes par SMS, en se faisant passer pour un élève de leur classe. L’individu, qui a reconnu les faits, devait être déféré en début d’après-midi ce vendredi, à l’issue de sa garde à vue et présenté au juge des libertés et de la détention.

Procédure disciplinaire

Le parquet a requis un placement sous contrôle judiciaire avec interdiction de rentrer en contact avec les victimes et tout autre mineur, ainsi que de se rendre au collège, et une injonction de soins psychiatriques.

Le surveillant sera jugé le 14 décembre. Selon le rectorat, une procédure disciplinaire a été ouverte à son encontre.