Le record de la plus grande bande dessinée du monde va revenir à Lyon

BD La bande dessinée longue de 1,6 km sera dévoilée ce week-end au public sous le tunnel modes doux de la Croix-Rousse...

Elisa Frisullo

— 

Lyon avait décroché le record du monde de la plus grande BD du monde, en mai2011, lors d'une performance réalisée sur les berges du Rhône. Lancer le diaporama
Lyon avait décroché le record du monde de la plus grande BD du monde, en mai2011, lors d'une performance réalisée sur les berges du Rhône. — Lyon BD Festival

Découvrir l’histoire de Lyon en suivant pas à pas, ou plutôt bulle après bulle, le voyage dans le temps de la jeune Léa. Voilà le scénario retenu par les organisateurs du Lyon BD Festival, un événement qui fête ses dix ans cette année, pour donner vie à une bande dessinée de 1,6 km qui doit être dévoilée samedi au public sous le tunnel modes doux de la Croix-Rousse. Une performance artistique incroyable destinée à récupérer le titre de la plus grande BD au monde, décroché par Lyon en mai 2011 mais battu en avril 2014 à New York lors de la création d’un comic strip de 1.200 mètres.

« L’idée n’est pas de reprendre le record à chaque fois qu’il est battu. Mais on s’est dit que c’était marrant de relever le défi pour les dix ans de Lyon BD festival. Et c’est encore plus croustillant de le reprendre aux Américains », confie Mathieu Diez, organisateur du festival.

Des étudiants de Lyon et Barcelone associés à la création

Pour réaliser ce projet, l’équipe lyonnaise a fait appel à l’auteur Jibé. Aidé par Yan Le Pon, le bédéiste lyonnais a créé un story-board de 1.600 cases dessinées ensuite par une centaine d’étudiants des écoles lyonnaise et barcelonaise Emile Cohl et Joso Comic. « Nous voulions une BD qui tienne la route, une bande dessinée cohérente, une vraie narration. Et c’est le cas. L’histoire est sympa, agréable à lire », ajoute l’organisateur de Lyon BD festival.

 

Pour remplir autant de cases, il fallait trouver une histoire « étirable », d’où l’idée du voyage dans le temps dans lequel Léa se retrouve plongée. Sur les pas de ce personnage, le lecteur redécouvrira ainsi les grands moments ayant marqué l’histoire lyonnaise. Elle va notamment rencontrer Nostradamus, les frères Lumière, assister à la révolte des canuts, à la naissance de la Fête des lumières ou encore à la chute du pape…

Un album en projet

Une fois installée sous le tube mode doux, samedi matin, la BD sera officiellement mesurée pour être homologuée et faire son grand retour dans le Guiness Book des records.

L’œuvre monumentale pourra être lue, dans le sens Rhône-Saône, samedi et dimanche toute la journée. Une fois cette performance réalisée, la BD pourrait être exposée à Barcelone pour rendre hommage aux étudiants catalans ayant participé à sa création, et devrait donner lieu à un album.

L’une des planches de la BD créée à Lyon, en vue de battre un nouveau record du monde de la plus grande bande-dessinée. Sur cette planche, Léa, jeune héroïne se retrouve plongée dans la révolte des Canuts. - Pauline Meulien/Ecole Emile Cohl