OL-ASSE: Jean-Michel Aulas regrette «la pleurnicherie» de Christophe Galtier après le derby

FOOTBALL Le président lyonnais s'en prend ce lundi sur Twitter à l'entraîneur stéphanois ainsi qu'à Romain Hamouma et Loïc Perrin...

Jérémy Laugier
— 
Jean-Michel Aulas n'a guère apprécié la réaction dimanche de son ancien entraîneur adjoint (entre 2007 et 2008 avec Alain Perrin).
Jean-Michel Aulas n'a guère apprécié la réaction dimanche de son ancien entraîneur adjoint (entre 2007 et 2008 avec Alain Perrin). — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Tous les ingrédients d’un dernier derby de rêve à Gerland sont désormais remplis pour les supporters lyonnais. Suite à la large victoire (3-0) dimanche accompagnée d’un triplé d’Alexandre Lacazette, d’embrouilles omniprésentes avec les joueurs stéphanois et d’un chambrage appuyé de Jordan Ferri et Corentin Tolisso face au banc de l’ASSE, il ne manquait que la touche classique de Jean-Michel Aulas sur Twitter.

« Je regrette l’attitude de certains dirigeants stéphanois qui nous ont pris pour des jambons. Quand on veut être trop malin, on est pris à sa propre turpitude. C’est une bonne leçon… », avait-il déjà lancé en amuse-gueule après le match sur le site officiel du club, en référence à l’imbroglio concernant les places du parcage initialement réservées aux supporters des Verts. Sur son moyen de communication fétiche, le président lyonnais en a remis une couche ce lundi en pointant d’abord « le manque d’éthique de Roland Romeyer et des kops stéphanois qui ont pris la préfecture et la LFP pour des benêts ».

@lequipe @Le_Progres une réserve le manque d’éthique de Roland Romeyer, des kops steph qui ont pris la préfecture et la LFP pour des benêts
— Jean-Michel AULAS (@JM_Aulas) November 9, 2015

 

>> A lire aussi : Alexandre Lacazette survole le derby

« Les menaces pas voilées d’Hamouma et Perrin » également dénoncées

Puis JMA s’est davantage penché sur l’épisode ayant suivi le troisième but d’Alexandre Lacazette, à savoir la séquence de chambrage de Jordan Ferri, déjà auteur de la faute ayant blessé Robert Beric au genou, à l’encontre du banc stéphanois.

Christophe Galtier s’était montré particulièrement en colère contre le milieu de terrain lyonnais suite à la rencontre, tout comme Loïc Perrin et Romain Hamouma. Le président de l’OL s’est empressé de dénoncer « la pleurnicherie des entraîneurs stéphanois après le match » mais aussi « les menaces pas voilées d’Hamouma et Perrin (à l’encontre de Ferri notamment) pour le match retour ». La boucle de ce derby aller semble donc bouclée. Enfin, après le toujours savoureux passage par la case de la commission de discipline…

@lequipe @Le_Progres quant aux pleurnicherie d entraîneurs Steph après match, aux menaces pas voilées d’Hamouma Perrin pour l match retour
— Jean-Michel AULAS (@JM_Aulas) November 9, 2015

 

>> A lire aussi : « Des mecs mériteraient des baffes », lance Hamouma, qui vise surtout Jordan Ferri