OL-ASSE: «Des mecs mériteraient des baffes», lance Hamouma, qui vise surtout Jordan Ferri

FOOTBALL Le milieu de terrain lyonnais, coupable du tacle qui pourrait avoir blessé pour six mois Robert Beric, s'est aussi distingué en chambrant le banc stéphanois après le troisième but d'Alexandre Lacazette dimanche...

Au stade de Gerland, Jérémy Laugier
— 
Jordan Ferri (à droite), qui félicite ici le triple buteur Alexandre Lacazette, devrait être chaleureusement accueilli dans le Chaudron lors du match retour.
Jordan Ferri (à droite), qui félicite ici le triple buteur Alexandre Lacazette, devrait être chaleureusement accueilli dans le Chaudron lors du match retour. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Christophe Galtier est arrivé en conférence de presse extrêmement remonté dimanche suite à la large défaite (3-0) de son équipe à Gerland dans le derby. Après avoir balancé une chaise, l’entraîneur stéphanois a vite expliqué que sa colère était essentiellement dirigée vers le milieu lyonnais Jordan Ferri.

« Son comportement est grave. En plus d’avoir arraché un genou à mon joueur qui en aura pour six mois (Robert Beric pourrait souffrir d’une rupture des ligaments croisés à la suite d'un tacle du numéro 12 de l’OL), il est venu nous chambrer. Quand on marque un troisième but, on garde un minimum de respect et on ne vient pas chambrer. J’ose espérer que la commission de discipline le rattrapera pour son geste sur Robert Beric », a insisté Christophe Galtier.

>> A lire aussi : Alexandre Lacazette survole le derby

Corentin Tolisso se serait fendu d’un geste déplacé en direction du banc

Un coup de gueule relayé par les joueurs stéphanois. « Il faut être digne dans la victoire et ce soir, ils nous ont manqué de respect. Quand on blesse un joueur, ça ne se fait pas trop de venir ensuite vers le banc montrer son maillot », confie ainsi le capitaine des Verts Loïc Perrin, par ailleurs victime d’une « gifle volontaire de Mapou Yanga-Mbiwa » selon Galtier. « Des comportements sont difficiles à avaler, embraie Romain Hamouma. On n’oublie pas et on sait qu’il y a un match retour. Il y a des bons mecs sur le terrain mais il y en a qui mériteraient des baffes. Quand on gagne, on reste humble mais à Lyon, ils font ça différemment. Et il n’y a pas que Ferri… »

Corentin Tolisso se serait ainsi touché les parties génitales, lui aussi en direction du banc stéphanois, après le triplé d’Alexandre Lacazette. Taclé de toute part après ce derby particulièrement houleux, Jordan Ferri a tenu à réagir. « Je tiens à m’excuser pour la blessure de Beric, glisse d’abord le milieu lyonnais. Par contre, je ne me laisse pas faire et je ne vais pas me laisser insulter gratuitement. Le banc stéphanois a commencé par des insultes sur des membres de ma famille tout le long de la deuxième mi-temps. J’ai répondu aux insultes en chambrant. » Le 17 janvier, le derby retour est déjà programmé pour être plus bouillant que jamais…

Gagner n’empêche pas le respect dû à l’adversaire. Rendez-vous dans deux mois, à Geoffroy-Guichard. pic.twitter.com/5CFxmDi8aJ
— ASSE (@ASSEofficiel) November 8, 2015