Lyon: Du vin vendu aux enchères pour adoucir le quotidien des patients en fin de vie

INITIATIVE Les étudiants de l’Inseec organisent cette opération en faveur de la Fondation Hospices civils de Lyon…

E.F.

— 

Illustration de bouteilles de vin.
Illustration de bouteilles de vin. — Bob Edme/AP/SIPA

Vous êtes amateurs de bon vin et vous souhaitez participer à un élan de générosité ? Dans ce cas, rendez-vous vous est donné le 12 novembre à 18 h 30 à l’Inseec de Lyon, où une vente aux enchères de vins est organisée au profit de la Fondation des Hospices civils de Lyon.

Portée par une trentaine d’étudiants de l’école de commerce et de management, membre du groupe d’œnologie de l’Inseec, cette initiative est plus particulièrement destinée à adoucir le quotidien des patients en fin de vie, accueillis au sein de l’unité de soins palliatifs de l’hôpital Edourad-Herriot.

Des dons faits par les viticulteurs

Pour mener à bien leur projet et s’assurer de la réussite de la vente, les étudiants de l’Inseec se sont mobilisés pour fédérer autour de leur initiative de multiples soutiens. Parmi eux, de nombreux viticulteurs de la région ont fait don des bouteilles qui seront vendues aux enchères et le sommelier de la Mère Brazier et Meilleur Ouvrier de France Denis Verneau a accepté de parrainer l’événement. Le jour des enchères, une dégustation de Chateauneuf-du-pape sera également proposée au public.

Les produits de la vente contribueront à réaliser une terrasse sur le toit attenant au service de soins palliatifs. Ces travaux permettront aux patients de sortir du confinement de leurs chambres pour « accéder à l’extérieur dans un lieu spécialement aménagé à l’abri des regards », précisent les Hospices civils de Lyon.