Canada: Un ancien détenu français de Guantanamo en prison à Toronto

FAITS DIVERS Mourad Benchellali, natif de Vénissieux (Rhône) aurait été arrêté par les douanes canadiennes lundi...

Elisa Frisullo

— 

Mourad Benchellali, à Vénissieux, le 3 mars 2015, lors de la venue aux Minguettes de Laurence Parisot.
Mourad Benchellali, à Vénissieux, le 3 mars 2015, lors de la venue aux Minguettes de Laurence Parisot. — F. Elsner/Sipa

Onze ans après sa sortie de Guantanamo, Mourad Benchellali est toujours persona non grata au Canada. Le Vénissian de 34 ans aurait été arrêté lundi par les douanes canadiennes, alors qu’il venait d’atterrir à l’aéroport Pearson de Toronto, indique Ici Radio Canada. L’ex-détenu aurait ensuite été incarcéré, précise ce mercredi Le Progrès. Les autorités canadiennes estimeraient que le Français représente toujours une « menace pour la sécurité nationale ».

Ce n'est pas la première fois que l'ancien prisonnier de Guantanamo se voit refuser l'accès au Canada. En juin dernier, il avait été empêché de prendre un vol Lyon-Montréal à l'aéroport Saint-Exupéry, alors qu'il était attendu au Quebec pour participer à plusieurs débats et rencontres, sur le thème de la prévention du djihad.

Des conférences contre la radicalisation

En janvier 2002, ce natif de Vénissieux, parti à l’âge de 19 ans en Afghanistan, sur les conseils de son frère, dans un camp d’entraînement d' Al Quaeda, avait été emprisonné trente mois dans le camp américain ouvert à Cuba. A son retour en France en 2004, cet habitant des Minguettes, avait été détenu en France pendant 18 mois.

>> A lire aussi: Laurence Parisot invitée à visiter les Minguettes par un ancien détenu de Guantanamo

Aujourd’hui, le trentenaire, qui a raconté son histoire dans un ouvrage autobiographique intitulé Voyage vers l’enfer, anime des rencontres pour la paix et des conférences internationales pour lutter contre la radicalisation.

A Toronto, Mourad Benchellali devait participer à une soirée à la Villa Reine en appui à Omar Khadr, qui a passé treize ans dans les geôles de Guantanamo. Il en était sorti en 2012 pour purger la fin de sa peine au Canada. L’ex-prisonnier a été libéré sous caution le 7 mai.