Lyon: Les « experts » de la police scientifique manifestent

GROGNE En grève ce mardi, les agents de la police scientifique réclament un statut ...

C.G. avec AFP

— 

Lyon, le 3 novembre 2015. Près de 300 agents de la police scientifique ont manifesté devant l'Hôtel de Ville, réclamant un statut et une meilleure reconnaissance de leur métier. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD
Lyon, le 3 novembre 2015. Près de 300 agents de la police scientifique ont manifesté devant l'Hôtel de Ville, réclamant un statut et une meilleure reconnaissance de leur métier. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD — AFP

Pour la deuxième fois seulement de leur histoire, ils sont descendus dans la rue. A Lyon, environ 300 « experts » de la police scientifique ont manifesté ce mardi midi devant l’hôtel de ville afin de réclamer « un statut spécial adapté aux contraintes de leur métier ».

Vêtus de gilets ou blouses de la police scientifique, les agents ont installé un simulacre de scène de crime, brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « admiré à la télé, méprisé par l’Etat » ou « moins d’éprouvettes plus de pépettes ».

Avoir plus de reconnaissance

« On est policiers sans avoir le statut ni la reconnaissance », affirmait-on dans les rangs des manifestants. Et d’expliquer que les « experts » envoyés sur le terrain pour collecter et analyser les traces et indices qui permettent de résoudre une enquête, partent seuls sur les scènes de crime sans aucune protection pour un salaire inférieur aux autres policiers.

« Nous n’avons pas le statut judiciaire donc nous devrions toujours avoir un officier de police judiciaire avec nous. Mais ils ne se déplacent que pour les grosses affaires, au risque de mettre en doute la légalité des prélèvements effectués en leur absence », déplore l’un des manifestants précisant que 70 % du travail se fait sur le terrain et non en laboratoire.