Isère: Un base-jumper retrouvé miraculeusement sain et sauf après un saut raté

FAITS DIVERS L’homme a été hospitalisé à Grenoble pour des blessures sans gravité…

E.F.

— 

3 Oct 2015
Illustration d'un saut de base-jum. Credit:Halim Berbar/SIPA/1510041811
3 Oct 2015 Illustration d'un saut de base-jum. Credit:Halim Berbar/SIPA/1510041811 — SIPA

Il doit très certainement son salut à une branche d’arbre. Samedi, en milieu de journée, un base-jumper de 56 ans, qui venait de s’élancer de la falaise du Bournillon, en Isère, a raté son saut, heurté un rocher dans sa chute et a achevé sa course dans un arbre.

Secouru par les hommes du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne de l’Isère, cet adepte des sports extrêmes, dont l’unique parachute se serait ouvert trop tardivement, a été retrouvé coincé entre des branches, assommé et dans un état faible, indique France 3 Alpes-Isère.

Plusieurs morts chaque année

Il a alors été évacué jusqu’au centre hospitalier de Grenoble la Tronche où il a été pris en charge pour des blessures peu inquiétantes.

Chaque année, ce sport extrême très dangereux coûte la vie à plusieurs adeptes dans le monde entier. Début octobre, un homme de 37 ans a ainsi perdu la vie en Isère après avoir loupé un saut de wingsuit, une discipline du base jump consistant à sauter d’une falaise en étant équipé d’une combinaison en forme d’aile. Son corps sans vie avait été retrouvé au pied des falaises du Saint-Eynard.

Jeudi soir, un base-jumper a également trouvé la mort en Suisse après s’être élancé au-dessus de la commune de Lauterbrunnen, dans l’Oberland Bernois.