Rhône: Un salarié de Jtekt se suicide sur son lieu de travail

FAITS DIVERS Il s'est jeté du toit jeudi matin...

C.G.

— 

Illustration pompiers
Illustration pompiers — Philippe Huguen AFP

Un homme de 45 ans, travaillant depuis près d’une vingtaine d’années pour la société Jtekt à Irigny (Rhône) s’est donné la mort jeudi matin sur son lieu de travail, en se jetant du toit situé au cinquième étage.

« Il ne s’agit pas d’un accident du travail dans le cadre de ses activités professionnelles sur le site. Tout laisse à penser qu’Eric s’est suicidé en lien avec sa situation de salarié », estime le syndicat CGT dans un communiqué.

« Des problèmes importants avec sa hiérarchie »

« L’heure du suicide coïncidence avec la fin de la réunion mensuelle des directeurs et des ressources humaines », indique un salarié à 20 minutes, précisant que des nombreux mouvements sont intervenus depuis le début de l’année dans le service où l’homme travaillait. « Deux licenciements, une démission et un arrêt maladie », précise-t-il.

« Il connaissait des problèmes importants avec sa hiérarchie et la direction de l’entreprise qui depuis plusieurs mois avait supprimé unilatéralement la prime d’astreinte occasionnant une importante perte de salaire », poursuit la CGT.

Un procès aux Prud’hommes était en cours mais toujours selon le syndicat, « la direction lui mettait la pression et lui faisait du chantage à l’emploi au point que le salarié pensait qu’il était en situation de pré-licenciement ». Une enquête a été ouverte.