Cinq voitures ont été transportées et brûlées sur les voies ferrées de la gare de Moirans.
Cinq voitures ont été transportées et brûlées sur les voies ferrées de la gare de Moirans. — Philippe Desmazes / AFP

FAITS DIVERS

Émeutes à Moirans : La SNCF porte plainte

La circulation des trains a été interrompue pendant plus de douze heures…

125 trains avaient dû être arrêtés. La circulation a même été interrompue pendant une douzaine d’heures. Deux jours après les émeutes de Moirans en Isère, durant lesquelles cinq carcasses de voitures avaient été jetées et brûlées sur la voie ferrée, la SNCF a déposé plainte.

Cette plainte a été déposée mercredi après-midi pour « dégradations volontaires », « infraction portant atteinte à la circulation des trains » et « infraction contre des installations de sécurité ».

« Cela a un coût considérable »

Situé à une vingtaine de kilomètres de Grenoble, Moirans est un nœud ferroviaire où convergent trois lignes. Au total, 125 trains ont été arrêtés pendant cette période. La circulation n’avait pu reprendre normalement que mercredi vers 5h30. « Cela a un coût considérable », a souligné mercredi Jean-Yves Coquillat, procureur de Grenoble, au cours d’une conférence de presse.