Lyon: Altercations en marge du procès de Marine Le Pen

FAITS DIVERS Une femme de couleur, brandissant sa carte d'identité française, s'est faite insulter par une sympathisante FN...

C.G. avec AFP

— 

La présidente du Front national, Marine le Pen, comparait  devant le tribunal correctionnel de Lyon pour ses propos sur les prières de rue des musulmans qu'elle avait , en 2010, compares a l occupation.
Crédit:Pascal Fayolle/SIPA
La présidente du Front national, Marine le Pen, comparait devant le tribunal correctionnel de Lyon pour ses propos sur les prières de rue des musulmans qu'elle avait , en 2010, compares a l occupation. Crédit:Pascal Fayolle/SIPA — SIPA

Si les débats se sont déroulés sereinement devant le tribunal correctionnel de Lyon, les tensions étaient plus palpables à la sortie de l’audience. Peu après le départ de Marine Le Pen, qui y était jugée pour ses propos controversés sur les prières de rue, une altercation est survenue dans les couloirs du palais de Justice.

Procès de Marine Le Pen : Le procureur pas convaincu par les arguments des parties civiles

Alors que des sympathisants du Front national scandaient « Marine », « la France aux Français » ou encore « vive la France, plus de burqas », une femme de couleur s’est approchée du petit groupe. « Je suis Française et fière de l’être », leur a-t-elle lancé, brandissant sa carte d’identité.

« Vous êtes des chiens, des barbares », lui a alors répondu une militante frontiste. « La France a toujours donné, n’a jamais été raciste (…) On va pas recevoir tous les migrants. Vous êtes des chiens, des barbares ; il y a eu des égorgements sur le sol français »…