Isère: Des individus cagoulés se tuent dans un accident de voiture

MYSTERE Tous les occupants de la BMW accidentée à Saint-Joseph-sur-Rivière portaient des gants...

Olivier Aballain

— 

Localisation de Saint-Joseph-sur-Rivière
Localisation de Saint-Joseph-sur-Rivière — Google Maps

La petite route de montagne a probablement mis fin à une équipée malhonnête. Trois individus âgés de 17 et 18 ans, ont été retrouvés morts, après un accident de voiture, dans la nuit de vendredi à samedi, à Saint-Joseph-de Rivière (Isère). Un quatrième occupant, âgé de 17 ans, est blessé au bras mais ses jours ne sont pas en danger, selon le parquet. Encore hospitalisé, il n'a pas pu être entendu par les enquêteurs.

Leur BMW, qui avait été volée chez des particuliers à Moirans (Isère), à 20 km au nord de Grenoble, s’est encastrée dans un arbre sur la D520, en bordure du massif de la Chartreuse. Selon le Dauphiné Libéré, qui rapporte l’information, deux des quatre occupants du véhicule portaient une cagoule. Et tous les occupants étaient gantés.

Voiture volée et outils du cambrioleur

Le parquet de Grenoble, saisi de l’affaire, a en partie confirmé ces informations auprès de l’AFP. Des outils pouvant servir à un cambriolage ont été retrouvés dans le véhicule, qui pourrait lui-même avoir été volé, selon le quotidien régional.

L’enquête a été confiée à la gendarmerie de Meylan. Le blessé a été transféré au CHU de Grenoble.

La voiture est «complètement broyée». Tous les occupants du véhicule étaient gantés et certains étaient cagoulés. Ils étaient originaires de la région et trois d'entre eux étaient connus de la justice, a indiqué le parquet sans plus de précision.

«On ne sait pas où ils allaient et ce qu'ils avaient en tête», a indiqué la même source.