Isère: Il tue son fils handicapé et sa femme avant de se suicider

FAITS DIVERS Seules deux adolescentes, qui ont alerté les secours, ont échappé au drame...

C.G.
— 
Illustration de gendarmes.
Illustration de gendarmes. — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Le drame est survenu dans la nuit de dimanche à ce lundi dans une maison de Veurey-Voroize dans l’Isère. Deux adolescentes de 12 et 17 ans, dormant à l’étage, ont été réveillées par des cris et des coups de feu.

Prises de panique, les deux filles ont aussitôt alerté les secours. A leur arrivée vers 2h30, les pompiers ont découvert au rez-de-chaussée trois corps sans vie dans la maison : celui du père, âgé de 48 ans, de son épouse de 51 ans et de leur fils de 22 ans. Le jeune homme, handicapé physique, était en fauteuil roulant à la suite d’une maladie musculaire dégénérative.

Extrêmement choquées

Les gendarmes de la compagnie de Grenoble, chargés de l’enquête, privilégient la thèse d’un drame familial. Le père aurait tué son épouse et leur fils aîné avec un pistolet avant de mettre fin à ses jours avec un fusil de chasse. 

« L'homme a laissé des écrits: sa femme avait introduit une procédure de divorce, ce que manifestement il ne supportait pas. C'est ce qui a motivé son geste », indique Jean-Yves Coquillat, procureur de la République de Grenoble. « Il a tué son fils car il était gravement handicapé et qu'il ne voulait pas le laisser à la charge de ses deux jeunes soeurs », ajoute-t-il.

Les deux adolescentes sont en revanche indemnes, mais extrêmement choquées. Elles ont été prises en charge et confiées à leurs proches.