Lyon: La justice donne raison aux salariés de Prosegur

TRANSPORTS DE FONDS La direction, qui a été déboutée, demandait la levée des piquets de grève... 

C.G. avec AFP

— 

Le nouveau palais de justice de Lyon, le 14 juin 2011. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES
Le nouveau palais de justice de Lyon, le 14 juin 2011. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

Une fois de plus, la direction de Prosegur a été déboutée. L’entreprise, spécialisée dans les transports de fonds, avait saisi la justice pour demander la levée des piquets de grève de ses convoyeurs. Mais pour la troisième fois consécutive, cette dernière a donné raison aux salariés.

Dans son ordonnance, le TGI de Lyon estime que les piquets de grève empêchant l’entrée et la sortie de fourgons blindés, ne constituent pas une entrave à la liberté du travail, ni un trouble manifestement illicite. Une décision identique aux ordonnances rendues par le TGI de Saint-Etienne (Loire) les 23 et 30 septembre.

Rhône-Alpes : La grève chez Prosegur commence à mettre à sec des distributeurs de billets

Les convoyeurs de fonds sont en grève depuis un mois sur trois sites de la région Rhône-Alpes. Le conflit qui a démarré le 10 septembre, est né d’une erreur de calcul de primes de congés payés, versées depuis une vingtaine d’années à l’avantage des salariés. Et qui a été corrigée sur les feuilles de paie d’août, déclenchant leur colère.