Lyon: Une fresque lumineuse en l'honneur de Paul Bocuse

EVENEMENT L'installation sera dévoilée avant la Fête des Lumière et fonctionnera toute l'année en face des Halles...

Caroline Girardon

— 

Visuel de la fresque rendant hommage à Paul Bocuse
Visuel de la fresque rendant hommage à Paul Bocuse — D.R

L’idée a germé l’an dernier, au moment où Paul Bocuse a fêté ses 50 ans de trois étoiles au guide Michelin. L’office du tourisme s’est demandé comment rendre hommage à « Monsieur Paul », lui qui sait si bien faire briller la ville de Lyon à l’étranger.

Lyon : La ville choisie pour être la vitrine touristique de la France

Après quelques semaines de réflexion, l’évidence s’est imposée : réaliser une fresque lumineuse et animée en l’honneur du grand chef. Le choix s’est arrêté sur les Halles qui portent son nom. Un portrait du cuisinier sera peint sur l’un des murs situés en face de l’établissement. Le soir, des jeux de projection vidéo et lumière feront vivre ce portrait, à l’instar des animations présentées chaque année lors de la Fête des Lumières.

Un spectacle de neuf minutes

« Le spectacle durera neuf minutes », dévoile Gilbert Coudène, le fondateur de la Cité de la Création, qui avait illuminé le Murs des Lyonnais il y a deux ans pour la Fête des Lumières.

Il sera question des personnes qui ont guidé le chef dans sa carrière mais aussi de sa cuisine. « On verra par exemple des gens qui travaillent en brigade avec lui, avec un cuisinier qui surfe sur une tranche de gâteau. il y aura aussi des passages plus lents où l’on ira dans les Dombes où Paul Bocuse aime se ressourcer », détaille l’artiste. Avant un feu d’artifice de fruits et légumes en guise de bouquet final.

« Faire converger l’excellence des savoir-faire lyonnais »

L’animation devrait être présentée avant la Fête des Lumières. Probablement le 2 décembre, même si la date n’a pas été officiellement arrêtée. Elle sera ensuite installée de façon pérenne. « Cette fresque, c’est une manière de raconter une histoire mais c’est aussi faire converger l’excellence de nos savoir-faire : les murs peints, les films d’animation et les illuminations », indique Georges Képénékian, adjoint en charge de la culture.

Quant à « Monsieur Paul », qui a pris soin de choisir lui-même la photo le représentant, « il suit cela avec beaucoup de passion », indique l’un de ses collaborateurs. « Il traverse une période difficile. Ce projet lui fait grand bien ».