Lyon: Quatre policiers de la Bac en garde-à-vue dans une enquête pour faux

JUSTICE Ces hommes pourraient avoir falsifié des procès-verbaux après une interpellation qui aurait dégénéré...  

Elisa Frisullo

— 

Illustration des policiers de la Bac. F.Pouliquen/ 20 Minutes
Illustration des policiers de la Bac. F.Pouliquen/ 20 Minutes — Photo F.Pouliquen / 20 Minutes

Ils sont actuellement dans les locaux de la police des polices à Villeurbanne. Ce mercredi matin, quatre hommes de la Brigade anticriminalité de Lyon ont été placés en garde à vue au sein de l’Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN), a indiqué à 20 Minutes une source judiciaire, confirmant une information révélée par Lyon Mag.

Une arrestation violente ?

Les quatre policiers sont visés par une enquête pour faux et usage de faux suite à une interpellation qui se serait déroulée avant l’été sur les berges du Rhône. Une banale arrestation qui aurait pu s’arrêter là, si la version donnée par les fonctionnaires dans les procès-verbaux avait coïncidé avec celle des personnes interpellées. Ce qui, dans cette affaire, ne semble pas être le cas. Pire, les images de vidéosurveillance de la ville de Lyon enregistrées ce soir-là infirmeraient la version des policiers.

L’enquête doit désormais déterminer si les policiers ont menti et falsifié leurs procès-verbaux pour se protéger et couvrir des faits de violences volontaires en réunion. Selon les premiers éléments de l’enquête, les quatre hommes seraient impliqués à des degrés différents dans cette affaire, précise le site d’informations locales.