VIDEO. Ligue 1: «Hatem Ben Arfa est un magicien», selon le gardien de l'OGC Nice Mouez Hassen

FOOTBALL Auteur d'un impressionnant doublé dimanche à Saint-Etienne (1-4), l'attaquant niçois a récolté de multiples éloges de ses partenaires mais aussi de ses adversaires... 

À Saint-Etienne, Jérémy Laugier

— 

Jérémy Pied (au centre), connaît Hatem Ben Arfa depuis ses débuts professionnels à l'OL.
Jérémy Pied (au centre), connaît Hatem Ben Arfa depuis ses débuts professionnels à l'OL. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

« C’est beau à voir, un joueur comme ça. » Ce simple mais sincère hommage à Hatem Ben Arfa vient… d’un de ses adversaires du soir, Valentin Eysseric. Pas rancunier suite à sa défaite (1-4) marquée par deux prouesses de l’artiste niçois, le milieu de l’ASSE symbolise les réactions pleines d’admiration qui ont fusé dimanche après la rencontre. Ce deuxième doublé consécutif fait d’Hatem Ben Arfa le meilleur buteur de Ligue 1 (à égalité avec Edinson Cavani) avec 6 réalisations en 8 journées.

L’ancien Lyonnais s’est cette fois fendu d’une superbe volée croisée dans le petit filet de Stéphane Ruffier, huit minutes avant le chef-d’œuvre de ce début de saison : un slalom pour éliminer Clément, Lemoine, Polomat et Pogba avant de marquer du pied droit. « Des buts venus d’ailleurs comme ce soir, ça surprend toujours. Mais il faut savoir que ses gestes ne viennent pas tout seuls. Ils sont tentés et retentés à l’entraînement », précise son partenaire Jérémy Pied, qui avait déjà côtoyé Hatem Ben Arfa au centre de formation lyonnais.

Mouez Hassen : « Qui peut vraiment l’arrêter ? »

Les aventures mitigées vécues ensuite par ce dernier, à Marseille mais surtout à Newcastle et Hull City, semblent derrière lui. « Hatem est en train de grandir, assure son entraîneur Claude Puel. Il étoffe son jeu en y mettant du volume. Il a marqué deux superbes buts ce soir mais on l’a aussi vu jouer simple et travailler pour ses partenaires. Il faut qu’il continue à garder la même attitude. »

Parfaitement intégré dans le collectif de la meilleure attaque du championnat (20 buts), Hatem Ben Arfa fascine notamment son gardien Mouez Hassen: « C’est un magicien et il n'a selon moi pas de limite. Quand on voit que même Stéphane Ruffier n’est pas parvenu à stopper ses frappes ce soir, qui peut vraiment l’arrêter ? » Après sa deuxième démonstration en cinq jours, la question mérite d’être posée…