VIDEO. Lyon: Un deuxième album fasciné par Bamako pour Dom Peter

MUSIQUE Le Lyonnais collabore avec des artistes maliens sur son projet Midnight Ravers. Il présentera le deuxième album samedi (19h30) à l'Obamo Café...

Jérémy Laugier
— 
Dom Peter (à droite)présentera le nouvel album de Midnight Ravers ce samedi 26 septembre à Lyon.
Dom Peter (à droite)présentera le nouvel album de Midnight Ravers ce samedi 26 septembre à Lyon. — Pierre Duforeau

Quatre voyages à Bamako ont changé Dom Peter depuis 2010. « J’aime tellement être là-bas. Je peux difficilement revenir en arrière à présent », constate l’artiste et producteur électro lyonnais de 39 ans, qui fêtera ce samedi 26 septembre (19 h 30) à l’Obamo Café (3e) la sortie de Sou Kono.

Le deuxième album du passionnant projet franco-malien Midnight Ravers (référence à une chanson de Bob Marley & the Wailers) sera accompagné à Lyon d’un DJ set gratuit de Groovy J (Palmwine Records) et d’une exposition du dessinateur Emmanuel Prost. L’aventure a été permise par le biais d’une rencontre entre Dom Peter et le cousin de sa femme Manjul, producteur ayant implanté son studio depuis 2002 à Bamako.


&feature=youtu.be

Une tournée en décembre à Lyon avec tout le groupe

« La première fois, je suis venu avec des compos mais sans idée de projet préconçu, se souvient le membre du groupe de dub High Tone. J’avais les yeux écarquillés en ayant la chance de jouer avec de telles pointures. » Fatim Kouyaté (choriste de Rokia Traoré), le griot au n’goni Assaba Dramé et le joueur de kora Madou Sidiki Diabaté collaborent ainsi avec Dom Peter pour délivrer une flamboyante « mali-tronica ».

Après deux dates en janvier dernier à Bamako, Midnight Ravers se prépare actuellement à effectuer une première tournée en France, suite à la sortie de Sou Kono. Elle passera par Lyon en décembre.