Sur les traces des dinosaures

©2007 20 minutes

— 

Une avancée pour le monde scientifique. Des paléontologues de l'université Lyon-I ont achevé vendredi une première phase de fouilles portant sur des traces de grands dinosaures à Loulle, dans le Jura. Armés de pelles et de pinceaux, l'équipe, composée de six chercheurs et d'une douzaine d'étudiants bénévoles, a dégagé plus de 1 000 m2 de terrain en l'espace de deux semaines pour dévoiler plus de 500 empreintes. Selon les premières conclusions, des groupes de sauropodes, de grands dinosaures à long cou, auraient piétiné ce site, découvert en 2004 par un promeneur.

« Ces traces sont âgées de 155 millions d'années et prouvent que la région n'était pas totalement immergée à l'époque, contrairement à ce qu'on pensait », explique Jean-Michel Mazin, directeur de recherches au CNRS, qui a piloté l'opération. Ces mastodontes pouvaient peser jusqu'à 40 tonnes et mesurer jusqu'à 30 m de long pour les adultes. « On va pouvoir remettre à jour des connaissances géographiques et historiques de cette région qui devait ressembler à un paysage lagunaire », poursuit le chercheur.

Pour l'instant, un tiers du site a été déblayé. D'autres fouilles sont encore prévues l'année prochaine, dans cette carrière de calcaire abandonnée, afin de compléter les recherches. « Nous attendons un budget plus conséquent », se réjouit déjà le chercheur, qui s'impatiente à l'idée de découvrir de nouvelles traces. En attendant, ce site paléontologique, l'un des plus riches en Europe, reste ouvert au public.