Lyon: Trois ans de prison pour avoir arnaqué des particuliers en quête d'une location

JUSTICE L’homme se faisait passer pour le propriétaire des logements et encaissait la caution avant que ses victimes ne réalisent la supercherie…

E.F.

— 

Le nouveau palais de justice de Lyon, le 14 juin 2011. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES
Le nouveau palais de justice de Lyon, le 14 juin 2011. CYRIL VILLEMAIN/20 MINUTES — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

Il empruntait des clés aux agences immobilières, en prétextant vouloir visiter des appartements, faisait faire un double et le tour était presque joué. Lundi, le tribunal correctionnel de Lyon a condamné Eric Roustant, Lyonnais de 48 ans, à trois ans de prison pour une série d’arnaques à la location perpétrées en 2014 à l’encontre de onze particuliers et quatre agences immobilières, indique ce mardi Le Progrès.

Une fois les clés des logements en poche, l’homme faisait visiter les lieux à des personnes en quête d’une location en se faisant passer pour le propriétaire. Beau parleur, propre sur lui, l’homme parvenait rapidement à mettre en confiance les futurs locataires, qui récupéraient les clés de leur nouveau nid en l’échange d’un mois de loyer et d’une caution versés en liquide.

Il sort de prison et recommence

Lorsque les locataires s’apercevaient de la supercherie, Eric Roustant était déjà parti à la recherche d’une autre personne à arnaquer. Après un premier dépôt de plainte en août 2014, le faux propriétaire avait finalement été arrêté en septembre dernier puis placé en détention provisoire jusqu’en janvier 2015. Mais à peine était-il sorti de prison qu’il avait recommencé à escroquer des gens aux revenus modestes, qui avaient du mal à se loger.

Pour sa défense, l’homme a expliqué lundi, à la barre du tribunal, qu’il avait besoin d’argent. Une piètre excuse pour le tribunal qui a également condamné l’escroc à dédommager ses victimes.