Ligue des champions: Arrivé à La Gantoise en 2013, Sloan Privat décrypte l'adversaire de l'OL

FOOTBALL L’attaquant guyanais, prêté cette saison à Guingamp, appartient toujours au club belge, qui défie les Lyonnais ce mercredi (20 h 45)…

Jérémy Laugier

— 

Sloan Privat (à droite) a affronté l'OL de Mathieu Valbuena avec Guingamp le 15 août dernier (0-1).
Sloan Privat (à droite) a affronté l'OL de Mathieu Valbuena avec Guingamp le 15 août dernier (0-1). — FRED TANNEAU / AFP

Durant l’été 2013, « l’ambitieux projet de la Gantoise » avait séduit Sloan Privat, alors auteur d’une saison à 9 buts en L1 avec Sochaux. Et notamment « son nouveau stade, de loin le plus beau de Belgique ». Avec au total 4 buts en 24 rencontres sous le maillot du club belge, celui-ci ne garde pas un grand souvenir de sa première expérience à l’étranger.

« Le coach qui m’avait fait venir [l’Espagnol Victor Fernandez] s’est fait limoger au bout d’un mois et demi. Ça a changé beaucoup de choses car son successeur [le Roumain Mircea Rednic] ne m’a pas fait jouer. Je me suis retrouvé bloqué là-bas et j’ai vécu une année très difficile », se souvient pour 20 Minutes l’attaquant de 26 ans, sous contrat jusqu’en 2016 avec La Gantoise.

« L’entraîneur est très fort tactiquement avec son 3-4-3 »

Il a depuis tenu à être prêté en Ligue 1, à Caen (6 buts en 20 matchs de L1 la saison passée) puis à Guingamp cette saison. « Depuis cette année-là, je n’ai jamais envisagé de retourner à La Gantoise. Je n’ai même pas rencontré le nouvel entraîneur du club », confie Sloan Privat, qui peut tout de même donner quelques pistes sur le premier adversaire de l’OL en Ligue des champions, ce mercredi (20 h 45).

Parmi les atouts de La Gantoise, il cite justement leur coach actuel, champion la saison passée, Hein Vanhaezebrouck : « Il est très fort tactiquement avec son 3-4-3 ». Les hommes d’Hubert Fournier devront surtout se méfier du buteur belge Laurent Depoitre, qui est « rapide, puissant et adroit », et du milieu Danijel Milicevic, « qui tire très bien les coups de pied arrêtés ».

« Le public est magique là-bas »

Sloan Privat n’a pas oublié le 12e homme belge (environ 20.000 spectateurs), qui fait aussi la force du dernier champion de Belgique. « Ah ça oui, le public est magique là-bas », lance-t-il sans hésitation. Si bien qu’il tient à mettre en garde l’OL avant cette première rencontre du groupe H. « La Gantoise a ses chances pour bousculer Lyon. Ça va être un match ouvert », assure le Guingampais, qui a affronté un OL poussif bien que vainqueur (0-1) au Roudourou le 15 août dernier.

« Mais les Lyonnais n’auront pas la même mentalité en Coupe d’Europe que lors de ce match à Guingamp. Ils ne seront plus en mode Ligue 1 mais en mode Ligue des champions et leur niveau de jeu va augmenter. Ils ont perdu un gros atout avec la blessure de Fekir mais je les trouve très forts collectivement, avec beaucoup de techniciens », souligne Sloan Privat, qui sera « un téléspectateur neutre », ce mercredi soir, lui, le Français encore sous contrat avec La Gantoise.