Gadagne reçoit une lettre d'Henri IV

©2007 20 minutes

— 

L'histoire de la soierie lyonnaise, activité emblématique de la ville depuis le XVIe siècle, ne tient pas à un fil, mais à une lettre d'Henri IV. Le musée Gadagne a ajouté lundi à ses collections un mandement daté de février 1603, signé de la main du roi de France, qui autorise l'élevage des vers à soie. « Sans cette lettre, la soierie lyonnaise n'aurait pas pu exister », explique Simone Blazy, la directrice du musée.

Le précieux document a été prêté pour cinq ans par l'Union des marchands de soie et l'association Inter Soie, qui l'avait acheté en 1999 à une librairie en Ardèche. Jusqu'au 15 juillet, le public pourra découvrir cette lettre authentique, d'une fragilité extrême, dans une pièce spécialement aménagée du musée Gadagne (5e), peu exposée à la lumière. Elle sera ensuite numérisée et consultable sur le site web de l'établissement afin de la préserver.