Destination bas coût pour Saint-Exupéry

©2007 20 minutes

— 

Petit à petit, les compagnies aériennes à bas prix font leur nid à l'aéroport de Lyon. Un nouveau transporteur low-cost, l'espagnol ClickAir, vient de poser ses avions sur les pistes de Saint-Exupéry et propose depuis le début du mois des vols à destination de Barcelone. Désormais, neuf villes d'Europe et du Maroc sont desservies régulièrement depuis Lyon par sept compagnies. Et en octobre, EasyJet, présent depuis 1999, devrait ouvrir une liaison vers Berlin.

« Le trafic des low-cost n'est plus inexistant à Lyon », se réjouit-on à l'aéroport. L'an dernier, ces compagnies, qui proposent des billets à partir de 20 €, ont embarqué 5 % des 6,5 millions de passagers enregistrés à Saint-Exupéry. Mais à Genève ou Nice, les low-cost assurent un tiers du trafic. Leur implantation sur le tarmac de Lyon pourrait cependant décoller dans les prochains mois. Philippe Bernand, le directeur des Aéroports de Lyon, a récemment annoncé la création, d'ici à la fin de l'année, d'une nouvelle politique tarifaire pour le futur terminal « à service simplifié », qui sera réservé aux discounters aériens. Ce qui leur permettra d'atterrir à Lyon avec des coûts réduits. Les négociations sont toujours en cours entre l'aéroport et les compagnies. Lancé il y a deux ans par la Chambre de commerce, ancien gestionnaire de la plate-forme, ce programme destiné à attirer les low-cost avait pris des allures de serpent de mer. Cette initiative était notamment vue d'un mauvais oeil par Air France, qui assure la moitié du trafic de la plate-forme.

web Le site Internet des Aéroports de Lyon vient de faire peau neuve. Il dispose désormais d'un comparateur de prix pour les vols, et donne l'état du trafic en temps réel. www.lyon.aeroport.fr