Rhône : Une alerte SMS bientôt en test à Oullins pour sécuriser les commerces

SÉCURITÉ Le dispositif, destiné à lutter contre les vols, devrait être déployé progressivement sur Lyon en 2017...

Elisa Frisullo

— 

Illustration dans une boutique.
Illustration dans une boutique. — Frederic Scheiber/20Minutes

Un SMS qui pourrait faire baisser les faits de délinquance. La Chambre de commerces et d’industrie de Lyon (CCI) et la préfecture du Rhône ont présenté ce mercredi un nouveau dispositif expérimental, baptisé « Alerte commerces ». Ce système, créé par la CCI du Jura et mis en place depuis dans plusieurs départements de Rhône-Alpes (Ain, Savoie, Isère, Ardèche, Haute-Savoie…), est destiné à sécuriser les magasins en informant par SMS les commerçants des vols ou agressions commis dans une boutique de leur secteur.

Des commerçants avertis donc plus vigilants

Dès le mois de janvier, Oullins testera pendant un an ce système, censé être déployé progressivement sur Lyon en 2017 et reposant sur la participation de chacun. Dès lors qu’un commerçant aura été victime de délinquants et que les gendarmes ou les policiers auront été avertis, les forces de l’ordre préviendront par SMS, dans un délai de 25 minutes maximum, les boutiques voisines adhérentes au réseau participatif.

Ces magasins disposeront également, sur leur vitrine, d’un logo « alerte commerce » qui pourrait dissuader les petits malfaiteurs. « L’idée de ce dispositif est de rassurer les commerçants pour qu’ils soient plus vigilants, et de prévenir d’autres faits similaires. On sait que pour les vols à l’étalage par exemple, les auteurs agissent sur un même secteur plusieurs fois dans un temps très court », précise Marie-Laure Chappuis, référente sûreté à la CCI de Lyon.

Un quartier de Lyon pilote en 2016 ?

Si le test mené à Oullins est concluant, ce système pourrait être expérimenté sur un second site courant 2016. « Nous regarderons si les commerçants adhèrent, combien il y a eu d’alertes, si cela fonctionne. Si c’est le cas, nous pourrions le mettre en place sur un quartier de Lyon », précise Marie-Laure Chappuis.

Pour participer à l’expérimentation à Oullins, les commerçants sont invités à prendre contact avec la CCI de Lyon.