Annecy: Totalement saoul, il confie à la police un bébé qu'il ne connait pas

FAITS DIVERS La mère de l'enfant s'est présentée au commissariat au bout de 24 heures, à sa sortie de l'hôpital...  

E.F.

— 

Illustration de la police nationale.
Illustration de la police nationale. — XAVIER VILA/SIPA/SIPA

Il aura fallu près de 24 heures aux policiers pour comprendre qui était l’enfant et retracer son histoire. Mardi, en début de soirée, un homme totalement ivre s’est présenté au commissariat d’Annecy, en Haute-Savoie, avec un bébé qu’il ne connaissait pas, relate ce jeudi Le Dauphiné Libéré.

Les policiers ont bien tenté de l’interroger pour savoir qui étaient les parents du bébé de 1 an et comprendre comment il s’était retrouvé avec ce marginal. Mais ils n’ont rien pu tirer de l’homme, bien trop ravagé par l’alcool pour donner des explications cohérentes. Ne pouvant écarter la thèse de l’enlèvement, les enquêteurs l'ont placé en garde à vue et ont confié le bébé à la protection de l’enfance.

Une mère sans domicile fixe

Ce n’est que mercredi, en milieu de journée, que la mère du petit s’est à son tour présentée au commissariat pour récupérer son enfant. Interrogée par la police, la jeune femme, sans domicile fixe, a expliqué avoir confié son bébé à un SDF mardi pour se rendre en urgence à l’hôpital après avoir été frappée par un marginal. L’homme auquel le bébé aurait été remis se serait alors débarrassé du petit en le confiant à un autre homme. Ce dernier, encore assez lucide pour constater qu’il n’était pas en état de s’occuper d’un enfant, aurait alors décidé de l’emmener au commissariat.

A sa sortie de l’hôpital, la mère de famille, comprenant que son enfant avait été confiée à un second marginal, s’était rendue au commissariat pour tenter de le retrouver. La jeune femme qui a été entendue par la police, va faire l’objet d’une enquête sociale pour déterminer si elle est en mesure de s’occuper de son enfant.