Loups: Des éleveurs, excédés, retiennent le président et le directeur du parc de la Vanoise

GROGNE Ils réclament le prélèvement de cinq prédateurs qui, selon eux, déciment leurs troupeaux...

Elisa Frisullo

— 

Le 21 février 2013, illustration d'un loup dans le parc du sentier des daims.
Le 21 février 2013, illustration d'un loup dans le parc du sentier des daims. — Fabrice Elsner/20 Minutes

Les éleveurs ovins de la Vanoise, en Savoie, crient au loup depuis des années. Mais ces dernières heures, ils ont décidé d’opter pour un mode d’action plus fort pour se faire entendre. Depuis mardi soir, une centaine d’entre eux, soutenue par des habitants, retient depuis le président, le directeur et un agent du Parc national de la Vanoise pour obtenir le prélèvement de cinq loups en Savoie, qui selon les éleveurs, déciment les troupeaux..

Des discussions dans le calme

A l’issue d’un débat public sur le parc organisé dans la salle des Fêtes de Bramans, les éleveurs, excédés par les attaques, ont « invité » les responsables du parc national à passer la nuit avec eux, précise un communiqué signé par la FDSEA Savoie, les Jeunes agriculteurs Savoie et le syndicat ovins 73. Après 105 constats d’attaques réalisés en 2014 en Savoie et 130 depuis le début de l’année 2015, les éleveurs ovins réclament des actions efficaces des autorités. « La situation dans le parc de la Vanoise est devenue insupportable. Ce parc est pour la Savoie, le principal réservoir à loups », déplorent les éleveurs, qui demandent des résultats et plus de « bla-bla » pour « faire diminuer la pression de la prédation et donner un espoir aux éleveurs ».

Depuis cette nuit, les discussions se poursuivent à la salle des Fêtes de Bramans. Les gendarmes sont sur place, mais pour l’heure, aucune intervention des forces de l’ordre n’est prévue, selon la préfecture de Savoie, soucieuse de laisser la place au dialogue. « Les services de l’Etat sont attentifs aux préoccupations des éleveurs », a indiqué ce mercredi à 20 minutes la préfecture, rappelant que sur les trois prélèvements de loups effectués en 2015 en France, un abattage a eu lieu en Savoie, en juillet dernier.