A l'OL, «on a vite su qu'Anthony Martial serait le futur attaquant de l'équipe de France»

FOOTBALL Le responsable de la cellule de recrutement des jeunes à Lyon, Gérard Bonneau, réagit pour «20 Minutes» à l'incroyable transfert du Monégasque vers Manchester United...

Propos recueillis par Jérémy Laugier

— 

Anthony Martial, ici sous le maillot lyonnais face au Kiryat Shmona en Ligue Europa, le 6 décembre 2012.
Anthony Martial, ici sous le maillot lyonnais face au Kiryat Shmona en Ligue Europa, le 6 décembre 2012. — PHILIPPE MERLE / AFP

Gérard Bonneau est personnellement allé recruter Anthony Martial dans son club des Ulis, lorsque celui-ci n’avait que 13 ans. Le responsable de la cellule de recrutement des jeunes à l’OL confie à 20 Minutes sa « grande fierté » de le voir rejoindre ce lundi Manchester United, pour une invraisemblable somme estimée entre 70 et 80 millions d’euros.

Êtes-vous tombé de votre chaise aujourd’hui en découvrant que votre ancien espoir allait être transféré pour près de 80 millions d’euros à Manchester United ?

Non, loin de là. On savait depuis très longtemps qu’Anthony était ultra-prometteur. J’ai perdu mon pari car j’avais annoncé qu’il rejoindrait l’équipe de France A à 21 ans. Là, il n’en a même pas 20 (sourire). Quand on a vu qu’un joueur comme Jordan Amavi était recruté pour 13 millions d’euros, on pouvait s’attendre à ce type d’offre du marché anglais.

Reste-t-il une grande frustration d’avoir laissé échapper Anthony Martial durant l’été 2013, après seulement quatre apparitions avec les pros à l’OL ?

Vous savez qu’à ce moment-là, le club avait vite besoin d’argent [Martial avait alors été vendu 5 millions d’euros à Monaco, plus 20 % sur une éventuelle plus-value à la revente]. Avec tous les formateurs du club, nous étions quand même déçus car on savait qu’on le verrait vite dans un club encore plus huppé que Monaco.

Qu’est-ce qui vous a immédiatement impressionné chez lui ?

A 15 ans, c’était déjà un monstre physiquement. Dans la génération née en 1995 en France, il y a toujours eu lui et les autres. Connaissez-vous beaucoup de joueurs sélectionnés en équipe de France espoirs dès l’âge de 17 ans ? Il n’y a pas de souci, on a vite su qu’il serait le futur attaquant de l’équipe de France.

Pensez-vous vraiment qu’il puisse déjà réussir, à 19 ans, dans un club de la dimension de Manchester United ?

Pourquoi en serait-il autrement ? On ne s’est pas autant posé de questions lorsque Karim Benzema a rejoint le Real Madrid [à 21 ans]. Comme lui, Anthony a toujours été au-dessus de sa catégorie d’âge. Et ne pensez pas que Manchester United ne le suit que depuis deux mois. Croyez-moi, ce n’est pas fini pour lui…