Moins de bidons au bidonville

©2007 20 minutes

— 

Grande opération de nettoyage au bidonville de la Soie. Depuis hier, plusieurs employés de la société Vinci, mis à disposition par la fondation du groupe de BTP, évacuent les gravats et déchets qui se sont accumulés depuis des mois sur le camp de Roms de Villeurbanne. « On attendait ça depuis un moment », souligne André Gachet, directeur de l'Alpil, association chargée du relogement des familles.

Depuis plusieurs semaines, les riverains du bidonville, qui exigent la libération du terrain, protestent contre son insalubrité. Ils ont de nouveau manifesté hier devant la préfecture où se tenait une réunion au sujet des 400 personnes toujours à reloger. Plusieurs solutions ont été évoquées, comme l'installation provisoire de bungalows sur des terrains du Grand Lyon. « On attend à présent la réponse des maires concernés », explique André Gachet.