OL Féminin: «Les filles ont le dixième titre à l’esprit», confie Gérard Prêcheur

SPORT Les Lyonnaises vont retrouver la D1 dimanche (15h) à Saint-Maur...

Jérémy Laugier

— 

Gérard Prêcheur et les joueuses de l'OL ont définitivement tué tout suspense en D1 la saison passée en l'emportant (0-4) à Paris en février.
Gérard Prêcheur et les joueuses de l'OL ont définitivement tué tout suspense en D1 la saison passée en l'emportant (0-4) à Paris en février. — Coudert/Sportsvision/SIPA

Leur palmarès devient de plus en plus vertigineux. Championnes sans partage depuis 2007, les Lyonnaises débutent leur saison dimanche (15 heures) à Saint-Maur, un promu en D1. « Je sens que les filles refusent toujours autant de perdre et qu’elles ont le dixième titre à l’esprit », confie l’entraîneur lyonnais Gérard Prêcheur, qui peut quasiment compter sur un effectif au complet.

Et ce à l’exception de Sarah Bouhaddi, opérée de l’épaule et écartée des terrains jusqu’en janvier. « Ce sera une superbe opportunité pour Méline Gérard qui a démontré une loyauté sans faille la saison passée. Mais on ne peut pas partir sur cinq mois sans une gardienne supplémentaire », annonce Gérard Prêcheur, qui mise plutôt sur le recrutement d’une joueuse évoluant à l’étranger.

« Il a fallu un peu de temps pour qu’on ressente une implication totale »

Les quatre recrues Aurélie Kaci, Griedge Mbock, Claire Lavogez et Pauline Bremer, « très bien intégrées », pourraient effectuer leurs débuts officiels à Lyon dès dimanche. « Le seul problème pour Pauline (internationale allemande), c’est que l’entraîneur ne parle que le français », sourit Gérard Prêcheur. Deux mois après l’élimination des Bleues en quarts de finale de Coupe du monde, celui-ci a dû remobiliser son groupe.

« Il a fallu un peu de temps pour qu’on ressente une implication totale dans la préparation mais c’est légitime au vu de leur saison, marquée par une autre préparation physique juste avant le Mondial », rappelle le coach lyonnais, qui voit dans cette quête de dixième titre « une pression non paralysante ».