Ain: Condamné pour conduite en état d'ivresse, il remet ça six jours plus tard avec 2,18 grammes d'alcool dans le sang

FAITS DIVERS L’automobiliste de 34 ans a embouti une voiture stationnée à Jassans-Riottier le 19 août…

J.L.

— 

Photo d'illustration d'un contrôle d'alcoolémie. Bruno Bebert
Photo d'illustration d'un contrôle d'alcoolémie. Bruno Bebert — SIPA

Difficile de trouver un récidiviste aussi supersonique. A 34 ans, Franck Schafer présente un casier judiciaire lourd de dix condamnations. Son dernier fait d’armes remontait au 10 août, avec un contrôle entre Thoissey (Ain) et Villefranche (Ain) révélant un taux d’alcoolémie au volant de 2,18 g/l de sang, soit plus de quatre fois le taux légal.

Malgré une première condamnation le 13 août à un an de prison ferme ainsi qu’à la révocation d’un sursis à hauteur de six mois, et ce en attendant la décision d’incarcération ou non du juge d’application des peines, Franck Schafer a vite remis ça.

Exactement le même taux d’alcoolémie

Six jours après la condamnation et la suspension de son permis de conduire, il a ainsi embouti une voiture en stationnement à Jassans-Riottier (Ain), comme le révèle Le Progrès. L’homme venant tout juste de boire une bouteille de vodka, il a présenté de manière incroyable une alcoolémie exactement identique au précédent contrôle.

Lundi, pour son retour devant le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse, il a cherché en vain à se trouver des circonstances atténuantes : « Je suis ailleurs en ce moment. Je ne réfléchis pas à ce que je fais. J’ai une maladie, je ne le fais pas exprès. J’ai eu une partie du cerveau atrophiée après une chute ». Le parquet a requis et obtenu une peine de six mois de prison avec cette fois d’une incarcération immédiate.