Haute-Savoie: Le motard décédé à Gaillard effectuait un «wheeling» lors de l'accident

FAITS DIVERS L’enquête pour homicide involontaire suite à l’accident mortel de dimanche a connu un sérieux rebondissement…

J.L.

— 

La commune de Gaillard.
La commune de Gaillard. — Google maps

Les déclarations de plusieurs témoins ayant assisté au dramatique accident de dimanche, à Gaillard (Haute-Savoie), impactent grandement l’enquête pour homicide involontaire ouverte par le parquet de Thonon-les-Bains.

Il s’avère en effet, comme l’explique Le Dauphiné Libéré, que lors de sa collision mortelle avec une voiture, le motard de 29 ans circulait à « une vitesse très excessive » et « en wheeling » (sur la roue arrière). C’est à cet instant que l’automobiliste a quitté sa place de stationnement située le long de la route.

Le motard était mal attaché

Malgré un freinage d’urgence, le pilote du deux-roues a perdu le contrôle de son engin qui s’est couché sur la route, subissant le choc d’une extrême violence avec le véhicule. Mal attaché, son casque a été retrouvé à proximité presque intacte. Ejecté lors de la chute, celui-ci n'a donc pas pu protéger convenablement le motard.

Entendu lundi par la police, le conducteur de la voiture, un Canadien de 35 ans, s’est expliqué sur les circonstances de l‘accident. Il a été relâché, dans l’attente des suites judiciaires du parquet de Thonon-les-Bains.