Haute-Savoie: Après un accident de bétaillère, des vaches sèment la pagaille sur l'autoroute

INSOLITE La circulation est fortement perturbée depuis ce jeudi matin sur l'A40...

J.U. avec AFP

— 

Illustration vache
Illustration vache — Rion Sanders/ SIPA

Des perturbations pour une drôle de raison. Une bétaillère qui se couche avec plus de 60 bovins à son bord, et c’est la panique jeudi matin sur l’A40 en Haute-Savoie. Pompiers et vétérinaires courent après des vaches qui errent sur l’autoroute, a-t-on appris de sources concordantes.

Des vaches en divagation sur les voies

« A 4h20, dans le sens Genève-Chamonix, la remorque d’un poids lourd s’est couchée sur la chaussée à la suite d’une crevaison », rapporte Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc (ATMB) dans un communiqué. Cette remorque bétaillère transportait « 63 jeunes bovins plein de vie qui ont passé toute leur vie dehors », raconte le Centre régional d’information et de coordination routières (CRICR).

Certains sont morts, d’autres blessés seront euthanasiés conformément à la réglementation. Mais certains sont en « divagation » sur les voies. Selon un bilan provisoire des pompiers vers 8h45, sept bovins ont perdu la vie dans l’accident et trois ont été euthanasiés.

Les secours n’étaient en revanche pas en mesure de dire combien d’animaux erraient encore sur l’autoroute. Selon le Dauphiné Libéré, cinq bovins qui refusaient de monter dans leur nouvelle bétaillère ont dû être abattus, le dernier vers 9h15.

L’A40 coupée jusqu’en début d’après-midi

« S’il y en a un seul qui manque à l’appel, ça suffit à justifier la fermeture de l’autoroute » et à se lancer dans une partie de « rodéo », ajoute-t-on au CRICR.

L'A40, qui était coupée dans les deux sens depuis le début de l'incident, avait rouvert dans le sens Chamonix-Genève. Dans le sens inverse, la réouverture était attendue pour la fin de matinée ou début d'après-midi.