Isère: L'essentiel des roches instables au dessus du lac du Chambon est tombé

MONTAGNE La préfecture a autorisé l'ouverture des sentiers de randonnée qui surplombent le lac...

D.Bd avec AFP

— 

Le glissement de terrain est plus important que prévu
Le glissement de terrain est plus important que prévu — SIPA

Le plus gros du glissement de terrain qui menaçait au-dessus du lac du Chambon s’est produit et les chemins de randonnée avoisinants ont en conséquence été rouverts, a annoncé mercredi la préfecture de l’Isère.

VIDEO. Isère : Les spectaculaires images de l’effondrement de la montagne du Chambon

« Les géologues confirment que l’important glissement de terrain observé le week-end dernier a concerné environ 400.000 m3 de roches », écrivent les services de l’Etat dans un communiqué, ajoutant que « le versant de montagne surplombant le lac du Chambon présente aujourd’hui une partie restante de masse rocheuse instable d’environ 200.000m3 ».

Les sentiers de randonnée sont rouverts

Au début du glissement de terrain en avril, les autorités locales avaient évalué à 800.000 mètres cubes le volume du pan de montagne qui menaçait de tomber dans le lac de barrage situé en contrebas.

Compte tenu de « la minoration du risque », les chemins de randonnée donnant accès aux GR50 et GR54 depuis les rives de la retenue sont donc à nouveau praticables. « Un glissement brutal » du volume de roche restant n’est toutefois pas à exclure, précise la préfecture.

Depuis avril, la voûte du tunnel du Chambon est affaiblie par ce glissement de terrain et la RD 1091, axe majeur de circulation entre Grenoble et Briançon, est fermée à la circulation avec de très lourdes conséquences pour les riverains de la vallée, qui se retrouvent isolés alors que beaucoup vivent du tourisme généré par le trafic routier.

En visite la semaine dernière, le Premier ministre Manuel Valls a promis que l’État serait « au rendez-vous » pour financer les travaux nécessaires à la réouverture de la route. Chantier qui ne pourra commencer qu’une fois la montagne purgée de ses roches instables.

En attendant, une piste de secours est en cours de construction sur l’autre rive du lac.