Déçus des annonces du gouvernement, les éleveurs vont bloquer Lyon et Clermont

AGRICULTURE Les éleveurs d'Auvergne et Rhône-Alpes, non satisfaits du plan d'aide annoncé par le gouvernement, vont bloquer les accès à Lyon ce mercredi soir et ceux de Clermont-Ferrand jeudi matin...

J.Lau. avec AFP
— 
Ce mardi 21 juillet, les éleveurs de Normandie ont bloqué les accès de Rouen. ROBERT BEAUFILS
Ce mardi 21 juillet, les éleveurs de Normandie ont bloqué les accès de Rouen. ROBERT BEAUFILS — SIPA

Les éleveurs des départements de Rhône-Alpes se sont mis d’accord pour bloquer dès la fin de journée ce mercredi tous les points autoroutiers stratégiques d’accès à Lyon, a-t-on appris auprès des antennes locales de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs. A Clermont-Ferrand, le blocage de cinq points d’entrée de la ville se fera jeudi matin, selon la FDSEA et les JA du Puy-de-Dôme.

« Les actions vont se mettre en place à partir de la fin d’après-midi et jusqu’à demain matin. On ne sait pas combien de temps on va rester », indique Dominique Despras, président de la FDSEA du Rhône, qui prévoit aussi des actions « dans la soirée sur les centrales d’achat ».

Suivez l’évolution de la crise des éleveurs en direct

Cette décision tranche avec celle des éleveurs de Caen, le responsable de la FDSEA du Calvados ayant appelé mercredi après-midi à suspendre le mouvement localement après les annonces du gouvernement. « Les annonces d’aujourd’hui sont un premier pas mais c’est du saupoudrage, on veut une action sur les prix », explique à l’AFP Adrien Bourlez, président des Jeunes Agriculteurs (JA) de Rhône-Alpes.

Au moins quatre points de blocage sont prévus sur l’A6 à partir de 20h30 au nord du tunnel de Fourvière, au sud de Lyon sur l’A7 et à Beynost dans l’Ain sur l’A42 à partir de jeudi à 4h du matin, selon des sources concordantes. « Du jamais vu », selon Dominique Despras.

« Ce sont des mesures qui retardent le problème »

En Isère, les éleveurs prévoient une action jeudi devant la laiterie Sodiaal à Vienne à 4h30 du matin. Les tracteurs déposeront du fumier puis iront bloquer l’A7 avec leurs collègues de la Loire et de l’Ardèche, selon la FDSEA de l’Isère. Une cinquantaine de tracteurs sont attendus. A Clermont-Ferrand, des barrages filtrants bloqueront dès 10h les accès de la ville au niveau de cinq ronds-points. Quelque 300 agriculteurs et 150 tracteurs sont attendus.

Pour le président de la FDSEA 63 Christian Peyronny, les mesures annoncées par le gouvernement « sont des annonces de sauvetage qui visent seulement à sauver les meubles dans les exploitations, pas le monde agricole ». « Ce sont des mesures qui retardent le problème et qui vont aider à payer les charges de certains. Mais lesquels ? Nous, ce qu’on souhaite, c’est véritablement une logique de prix rémunérateurs et là le sujet n’est quasiment pas abordé », a-t-il déploré.